Stéphane Denève, cap au XXIe siècle

par

Cette soirée d’abonnement du Brussels Philharmonic était à l’image de cet orchestre et de son directeur musical Stéphane Denève : innovant et curieux et donc rafraîchissant !
Stéphane Denève, comme à son habitude pour chacun de ses concerts, mettait à l’honneur de la musique du XXIe siècle : en l’occurrence celle de l’Ecossais James Macmillan à travers son Concerto pour piano n°3 et son Miserere pour chœur a cappella.

Envoûtant

par

ORFEO CHAMAN
Christina PLUHAR, composition et arrangement
Nahuel PENNISI, Orfeo, Luciana MANCINI, Euridice, Vincenzo CAPEZZUTO, Nahual, Emiliano GONZALEZ TORO, Aristeo, L’ARPEGGIATA, Christina PLUHAR, théorbe et dir.
2015-CD 69’28- DVD 2014 Teatro Mayor Julio Mario Santo Domingo, Bogota, Colombie filmé par Sonia Paramo-131′-présentation et textes en espagnol, anglais, français et allemand-chanté en espagnol- ERATO 0190295969691

Un bouleversant témoignage contre la guerre

par

Nicholas LENS
(° 1957)
Shell Shock, a requiem of war, opéra
Sara Fulgoni (la mère, l’ange de la mort, le femme), Mark S. Doss (le soldat colonial, le survivant), Ed Lyon (le soldat inconnu, le soldat, le déserteur), Gerald Thompson (le disparu, le soldat, le déserteur), Claron McFadden (l’infirmière, l’ange de la mort), Gabriel Kuti, Gabriel Crozier, Theo Lally (les orphelins, les enfants-soldats, les enfants), Choeurs et orchestre symphonique de La Monnaie, dir.: Koen KESSELS
2016-Live-49′ 44 » et 44′ 15 »-texte de présentation en anglais-livret en anglais, néerlandais et français-chanté en anglais-La Monnaie 481-247-3

Le temple de l’opérette

par

Bien que le programme du Volksoper, la seconde grande maison d’art lyrique de Vienne, combine opéra, opérette, musical et ballet, c’est quand même surtout l’opérette (viennoise) qui est son atout majeur puisque c’est un genre menacé qu’elle défend avec amour et virtuosité. Et ce ne sont pas exclusivement les titres les plus connus qui sont à l’affiche. Cette saison le Volksoper propose une nouvelle production de « Die Zirkusprinzessin » (La princesse de cirque) de Emmerich Kalman, créé à Vienne (au Theater an der Wien) en 1926 et au répertoire du Volksoper depuis 1962.

Verdi à l’honneur à Vienne

par
Il Trovatore

Il Trovatore © Michaël Pöhn

Treize fois Verdi était à l’affiche du Wiener Staatsoper en février avec une nouvelle production de « Il trovatore » et des reprises de « Nabucco » et « Otello ». « Il trovatore » a conquis Vienne depuis 1854, seulement un an après sa création au Teatro Apollo de Rome et connut sa première production au Staatsoper en 1937. La dernière datait de 1993.

Page 1 / 2121231020Dernière page »