Une fort belle Heure lyonnaise

par

Maurice RAVEL
(1872-1934)
L’Heure espagnole (1), Don Quichotte à Dulcinée (2)
Lombardo (Torquemada), I. Druet (Concepcion), F. Antoun (Gonzalve), M. Barrard (Ramiro), N. Courjac (Don Inigo Gomez) (1), Fr. Le Roux (2), Orchestre National de Lyon, dir.: Leonard SLATKIN
2016-DDD-55′ 42 »-Texte de présentation en anglais et en français-pas de livret-chanté en français-Naxos 8.660337

Tchaïkovski dans un écrin de première classe

par

Piotr Ilitch TCHAÏKOVSKI
(1840-1893)
Sérénade mélancolique pour violoncelle et orchestre, op. 26 en si bémol mineur (arrt.: J. Vogler)
Variations sur un thème Rococo pour violoncelle et orchestre, op. 33 en la majeur
Souvenir d’un lieu cher, op. 42: n°1 Méditation (arr: A. Glasunow / J. Vogler)
“Souvenir de Florence”, sextuor à cordes, op. 70 en ré mineur
Jan VOGLER, Frankfurt Radio Symphony, dir.: Andrés OROZCO-ESTRADA, Moritzburg Festival Ensemble
2016 – DDD – textes de présentation en anglais et allemand – SONY 88875114292

Peter Eötvös, le magicien des sons !

par

Peter Eötvös 
(° 1944)
DoReMi – Concerto grosso pour violoncelle – Speaking Drums
Midori, violon, Jean-Guihen Queyras, violoncelle, Martin Grubinger, percussion Orchestre Philharmonique de Radio-France, Peter Eötvös
2016-DDD-71’02-Texte de présentation en anglais, allemand et français-Alpha 208

« La somme » Henri Dutilleux

par

En 1997, les Editions Actes Sud publiaient un petit ouvrage Dutilleux, « Mystère et mémoire des sons », une série d’entretiens avec Claude Glayman.
A l’occasion du centième anniversaire de la naissance du compositeur -il est né le 22 janvier 1916 à Angers alors que son père se bat sur le front de Verdun- l’éditeur lui consacre une somme de 1768 pages en papier bible de la plume de Pierre Gervasoni, bien connu des lecteurs du Monde où il est critique musical depuis vingt ans cette année et qui s’est attelé pendant sept années à l’élaboration de la tâche.

Rencontre avec un infatigable ‘Viatore’

par
© Schott Promotion / Christopher Peter

© Schott Promotion / Christopher Peter

Pēteris Vasks a 70 ans !

Pēteris Vasks composa Viatore (‘Voyageur’) en 2001. L’œuvre évoque le périple d’un être qui vient au monde, y grandit, aime, s’épanouit et, enfin, tire sa révérence. A 70 ans, le populaire maître letton a déjà franchi la plupart de ces étapes. Ce n’est pas une formule de style que de dire qu’à l’instar de ses compatriotes, il n’accéda au monde libre qu’avec l’indépendance de la Lettonie en 1990; avant cette date, cependant, son art avait déjà gagné en maturité, de même que s’était déjà épanoui l’amour qu’il nourrit pour sa partie, et, plus généralement, pour la Création divine – ainsi qu’il l’appellerait lui-même. Jusqu’ici, l’existence de Vasks ne fut pas vraiment un Voyage d’hiver; elle ne fut, à tout le moins, pas que cela.

Du Pergolèse transcrit par Bach et du Vivaldi d’origine !

par

0126_JOKERJohan Sebastian BACH
(1685-1750)
Psalm 51 : Tilge, Höchster, meine Sünden, BWV 1083 (d’après le Stabat Mater de Giovanni Battista Pergolesi) pour soprano, alto, cordes et continuo
Antonio VIVALDI (1678-1741)
Nisi Dominus, RV 6708 pour alto, cordes et continuo
Le banquet céleste, Céline Scheen, soprano, Damien Guillon, contreténor et direction
2016-DDD-56’17 »-Texte de présentation en anglais, français et allemand – 1 CD GLOSSA GCD 923701

A la découverte de Benjamin Godard avec Eliane Reyes

par

0126_JOKERBenjamin GODARD
(1849 – 1895)
Sonate pour piano n°2 op.94 – « Sonate fantastique » op. 63 – Promenade en mer op. 86 – Sur la mer op. 44* – Au matin op. 83* – Conte de fée op. 62*
* premier enregistrement mondial
Eliane Reyes (piano)
2015-DDD-69’40 »-Textes de présentation en anglais, français, allemand-Grand Piano GP683

Lille Piano Festival 2016

par

Alors que l’Euro de football bat actuellement son plein en France, le Lille Piano Festival s’est à nouveau imposé en 2016 puisque près de 14 000 personnes arpentaient ce weekend les différents lieux et salles de spectacles de la région. Avec comme fil conducteur les pères de la musique, à savoir Bach et Mozart, le festival revenait pour cette treizième édition aux sources tout en proposant néanmoins d’autres rendez-vous surprenants voire totalement décalés.

Les Musiciens et la Grande Guerre (7)

par

Volume XV – A nos morts ignorés. Mélodies et pièces de piano de Antoine, L. et N. Boulanger, Caplet, Courtland and Jeffreys, Debussy, Gurney, Hahn, Halphen, Stephan, Westond et Lee, Wood
Marc MAUILLON (baryton-, Anne LE BOZEC (piano)
2016-DDD-76′ 26 »-Notice en français et anglais-chanté en français, allemand et anglais-Hortus 715

Page 1 / 1721231020Dernière page »