25 ans et pas une ride !

par
Kuijken
Jean-Sébastien BACH (1685 - 1750) Motets BWV 225 à 230 La Petite Bande, dir.: Sigiswald Kuijken 1992-DDD-64'51-Textes de présentation en anglais, français et allemand-Accent ACC 24331 Cette réédition de la première version des Motets par Sigiswald Kuijken (une seconde est parue chez Challenge Classics en 2003) nous permet de retrouver un témoignage qui paraîtra peut-être sage à certains, idéal à d'autres, de toute façon de toute beauté, déjà remarqué à l'époque, de l'un des chefs-d'oeuvre les plus éclatants et accessibles de Bach. On admire la respiration très naturelle, l'équilibre parfait entre les pupitres, la fluidité du discours, la ferveur des musiciens transportés par ces partitions qui semblent toujours plus magiques à chaque écoute, la perfection technique qui sait se faire oublier, le soutien instrumental, discret mais efficace et en accord parfait avec les choeurs. Les versions de référence de cette merveille ne manquent pas: les deux versions Herreweghe, Harnoncourt, Corboz, Christophers, Junghänel, Koopman, Ericson, Creed, Bernius par deux fois, Suzuki, Gardiner, Jacobs, Podger et on en passe. Mais ce premier essai de Kuijken et ses complices occupe une place à part et trouve d'instinct toutes les clés de la réussite. Un fort beau disque. Bernard Postiau Son 10 - Livret 8 - Répertoire 10 - Interprétation 10

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>