À Tournai, la fougue et l’intensité du Quatuor Akilone

par

En 15 ans, le festival tournaisien de quatuor à cordes Les Voix intimes s’est taillé une jolie réputation dans le monde de la musique de chambre, recevant des ensembles aussi prestigieux que les Hagen, Artemis, Brodsky, Prazak… Les invitées de cet après-midi, les jeunes françaises du Quatuor Akilone, 1er Grand Prix International du Concours de Quatuor à Cordes de Bordeaux, combinaient le Quatuor n° 2 de Janacek (1854-1928) avec le Quatuor op. 59 n°2 « Razoumowsky » de Beethoven (1770-1827).

Notons d’emblée le timbre chaleureux et la charmante sonorité de l’altiste et la seconde violon, particulièrement éblouissantes dans le Janacek. Si cette pièce porte également le surnom « Lettres Intimes », c’est dû à sa genèse. Le compositeur tchèque écrivit son ultime quatuor en 1928 en un temps record de 20 jours, l’œuvre reflétant sa passion pour Kimila Stösslova, épouse de l’un de ses amis. Éperdument amoureux, il y retranscrit tous ses sentiments, de la rage à la mélancolie. Les jeunes parisiennes, bouillonnantes d’énergie, exacerbent ces émotions, étourdissant le public au passage. Elles entament le Beethoven avec la même vivacité qui caractérisait leur interprétation de « Lettres Intimes » (notons les premiers accords, précis comme un laser). Serait-on étonné de les voir se fatiguer au bout de ce programme éprouvant aussi bien musicalement que techniquement ?
Pour clôturer le concert, après deux superbes œuvres qui ont permis au public de découvrir les multiples facettes de ce quatuor, celui-ci joue en bis un mouvement des Cypresses d’Antonin Dvorak devant la salle séduite par leur charme et leur passion.
L’édition 2017 du Festival Européen du Quatuor à Cordes tournaisien se poursuivra le dimanche 26 mars avec le Quatuor Quiroga avec au programme des œuvres de Arriaga, Turina et Brahms. Pour plus d’informations, consultez la page web de l’ASBL Proquartetto, organisatrice du Festival : www.proquartetto.be
Pierre Fontenelle, Reporter de l’IMEP
Tournai, Maison Romane, le 19 février 2017202

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>