Bach au marimba

par
marimba
Johann Sebastian BACH (1685 – 1750) 2 Préludes; Suites pour violoncelle N°1, 3, 5; Sonates pour violon N°1, 2, 3 Kuniko Kato, marimba et transcriptions 2017-DDD-157’-Livret en anglais-CD LINN CKD 585Le son du marimba est lié à la musique de Steve Reich. Naturellement, on trouve donc dans la discographie de la percussionniste japonaise Kuniko (Kato) un album dédié à ses propres adaptations d’oeuvres du compositeur minimaliste américain, approuvées par le maître. Elle est aussi l’interprète éblouissante de deux oeuvres de Xénakis, Pléïades et Rebonds, enregistrées sur un autre album (tous chez Linn). C’est une musicienne rompue aux langages contemporains (elle joue aussi Takemitsu et James Wood), puisqu’elle a fait partie de l’ensemble belge Ictus. De là à faire des adaptations de Bach, il y a une marge … qu’elle franchit avec une belle dose de philosophie, dont elle fait part dans un magnifique texte de présentation (uniquement en anglais). Sa démarche, qui mérite d’être écoutée une fois acceptée, est tout sauf fantaisiste, et encore moins commerciale. Ce qui paraît incongru est en fait très musical. Les sonorités chaudes dans le grave, séduisantes dans le medium et délicatement percussives dans les aigus s’adaptent parfaitement à la musique contrapuntique de Bach. Chacun des deux disques débute par un prélude, suivi pour l’un par les suites pour violoncelle, et des sonates pour violon pour l’autre. Le danger est que cela devienne lassant. C’est pourquoi il est déconseillé d’écouter ce double disque d’une traite. Mais cela n’enlève rien à ses qualités. Dominique Lawalrée Son 10 - Livret 8 - Répertoire 8 - Interprétation 9

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>