Bach, Leonhardt et Mozart chez Bärenreiter

par
Bach
"Je pense que Bach m'aurait pardonné d'avoir entrepris ces transcriptions. Qu'il ait pardonné la façon dont je l'ai fait, c'est bien sûr une autre question. »(Gustav Leonhardt) Le claveciniste, chef d'orchestre et organiste Gustav Leonhardt est considéré comme un pionnier de la pratique de l'interprétation historiquement informée. Entre 1968 et 1978, il a réalisé des transcriptions pour clavecin de plusieurs oeuvres de Bach pour violon ou violoncelle non accompagné. Ces transcriptions sont aujourd'hui mises à disposition par son élève, le claveciniste Siebe Henstra, basé sur les notes manuscrites que Leonhardt a utilisées pour ses propres exécutions. Préfacé par Skip Sempé, l'introduction, en allemand et en anglais est de la plume de Siebe Henstra (BA 11820). MozartLe "Concerto du Couronnement" K. 537 de Mozart Cette nouvelle réduction pour piano du «Concerto de couronnement» K. 537 de Mozart est basée sur le texte musical de la nouvelle Edition Mozart et est entièrement compatible avec le matériel d'exécution déjà existant (BA 5318). Une partie séparée de piano solo Urtext est incluse dans cette édition, permettant au soliste de jouer non seulement comme il en a l'habitude, mais aussi, pour la première fois depuis l'époque de Mozart, d'improviser au-dessus des basses de tutti et de mener l'ensemble du piano. La nouvelle édition est complétée par une édition séparée contenant des cadences, pour le premier mouvement,  d'August Eberhard Müller et de Max Reger et, pour les premier et deuxièmes mouvement, de Carl Reinecke. Introduction en allemand et en anglais (BA 10495-90).

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>