Bernstein et Marin Alsop

par
Bernstein, Alsop

Leonard BERNSTEIN
(1918 - 1990)
Symphonie n°1 « Jeremiah » - Symphonie n°2 « The Age of Anxiety »
Jennifer Johnson, mezzo-soprano-Jean-Yves Thibaudet, piano, 
Baltimore Symphony Orchestra, dir.: Marin Alsop
Enregistré en 2013 et 2014-DDD-Notice de présentation en anglais-59’39’’-Naxos 8.559790

Alors que le Centenaire de la naissance de Leonard Bernstein est en ligne de mire, la cheffe américaine Marin Alsop termine son intégrale des symphonies de celui qui fut son professeur. En dépit de leurs immenses qualités, les symphonies de Bernstein ne se sont pas encore imposées au répertoire régulier des orchestres : musiques trop sérieuses d’un compositeur unilatéralement associé à la comédie musicale… On ne peut trouver deux œuvres plus dissemblables que ces deux symphonies : au monolithisme brillant de la Symphonie n°1 répond la virtuosité orchestrale de la Symphonie n°2, concerto pour orchestre et piano obligé. Foncièrement narrative, cette Symphonie n°2 basée sur un poème de Wystan Hugh Auden, voyage musical et spirituel, a été chorégraphiée par Jerome Robbins.
Musicalement, on ne peut rêver mieux que l’équipe musicale réunie par la maestra à commencer par le pianisme exceptionnel de Jean-Yves Thibaudet qui ne fait qu’une bouchée des difficultés de sa partition. L’Orchestre symphonique de Baltimore, comme tout orchestre américain, est irréprochable tout comme la belle voix de la mezzo Jennifer Johnson Cano. Marin Alsop, qui connait les moindres recoins de ces œuvres est naturellement une interprète idéale. Globalement, à part les témoignages du compositeur lui-même (Sony et DGG), il n’y a pas de mieux dans la discographie. D’autant qu’à prix Naxos, il n’y a pas de meilleur moyen de découvrir ces partitions majeures du XXe siècle musical !

Son 10 – Livret 7 – Répertoire 10 – Interprétation 10

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>