Partitions

Quelques nouveautés chez HENLE

par

La Sonate pour piano en si mineur de Franz Liszt
Après la parution du fac-similé révisé de la Sonate en si mineur (HN 3227) en 2015, Henle présente aussi l’édition Urtext correspondante dans une forme entièrement retravaillée. Grâce à la brillante reproduction du fac-similé, quelques passages de l’autographe ont ainsi pu être examinés d’une façon plus fiable;

Chez Bärenreiter, manne de partitions pour la rentrée

par

Piano Kaléidoscope
Cet album est une édition spéciale, non seulement en raison de son prix (5 €) mais aussi parce qu’il dispose d’une section transversale du vaste catalogue de piano de Bärenreiter.
Les pièces et les mouvements vont du 18e siècle aux premières décennies du 20e siècle. Les quinze compositeurs représentés dans cette édition ont chacun, à leur manière, utilisé les possibilités sonores et techniques de jeu du piano. Le degré de difficulté va de faible à forte difficulté technique. Les compositeurs : Mendelssohn, Haendel, Debussy, Schubert, Brahms, Bach, Fauré, Ravel, Chopin, Mozart, Beethoven, Moussorgsky, Schumann et Janacek. BA 10900

Wolfgang Rihm, Friedrich Cerha et Kurt Weill chez Universal Edition

par

Jakob Lenz de Wolfgang Rihm (né en 1952) fut composé en 1977-78. Cet opéra de chambre en 13 tableaux s’inspire de la folie du dramaturge, telle que mise en scène par Georg Büchner sur un livret de Michael Fröhling, et fut créé à l’Opéra de Hambourg le 8 mars 1979 sous la direction de Klaus Peter Seibel dans une mise en scène de Siegfried Schoenbohm. Mais qui était au juste Jakob Lenz ?  

Schumann, Schubert, Sinding et Chostakovitch chez Universal

par

Chostakovitch : la « Valse n°2 » tirée de la « Suite pour orchestre de variété » arrangée pour flûte à bec alto et piano par Irmhild Beutler et Sylvia Rosin. Mieux connue sous le nom de « Suite de Jazz n°2 » cette pièce de Chostakovitch composée pour le film « Eyes Wide Shut » rappelle le cinéma de Fellini ou la musique de cirque (UE 36 673)

Les nouveautés aux Editions Henle

par

Tarantella et Feuillet d’album pour clarinette en si bémol de Max Reger
On ignore encore aujourd’hui que, à part ses trois grandes sonates pour clarinette et piano, Reger a composé, deux charmantes miniatures pour la même formation. Son but avoué était d’atteindre un plus large public avec des œuvres de petite envergure, destinées à être publiées dans des revues musicales. Cette édition séparée (extraite du volume HN 909 qui réunit, également édités par Michael Kube, toutes les sonates et autres morceaux de Reger) comble aujourd’hui cette lacune: la pétillante Tarantella et le Albumblatt très nuancé offrent aux clarinettistes comme aux pianistes un accès facile au monde sonore du compositeur. Editeur: Michael Kube (HN 1296 – 14 pages)

La nouvelle Edition Brahms chez Bärenreiter : les oeuvres pour un instrument et piano

par

Depuis leurs créations, les oeuvres de Brahms pour un instrument et piano sont des piliers et des repères de la littérature de musique de chambre. Ces oeuvres ont été écrites pour des interprètes spécifiques avec lesquels le compositeur a travaillé en étroite collaboration pour leur donner leur touche finale. Néanmoins, on approche rarement cette musique en prenant en considération les possibilités des instruments pour lesquels elles furent conçues ou les pratiques des interprètes de l’époque, dont le compositeur lui-même.

Quelques nouveautés chez Bärenreiter

par

L’Agrippina de Haendel HWV 6 a connu un grand succès lors de son exécution dans le cadre du Festival International Haendel à Göttingen. C’est cette nouvelle édition parue qui fut utilisée, parue à la fois en version complète et en partition vocale. Agrippina est le dernier opéra que Haendel termina et créa en Italie. L’excellent livret d’opéra de Vincenzo Grimani est l’un des rares qu’il mit en musique dans sa version originale. L’intrigue est bien construite, les personnages bien typés et sujets à un large éventail d’émotions humaines.

Page 1 / 4123Dernière page »