Au Concert

Les concerts un peu partout en Europe. De grands solistes et d’autres moins connus, des découvertes.

Achterland: reprise d’un classique de notre temps

par
Rosas

© Herman Sorgeloos

A ceux qui se demanderaient ce qu’un critique musical peut bien faire à une soirée de danse contemporaine, on répondra aisément en évoquant la gémellité des ces deux arts et, dans le cas qui nous occupe, l’exceptionnelle sensibilité et exigence musicale d’Anne Teresa De Keersmaeker qui vise invariablement haut dans le choix des musiques sur lesquelles elle déploie ses chorégraphies, en l’occurrence les Deuxième, Troisième et Quatrième sonates pour violon seul d’Ysaye, ainsi que les huit premières Etudes pour piano de Ligeti qui venaient à peine d’être publiées lors de la création d’Achterland en 1990.

A Genève, une ‘chef’ débordante d’énergie ! 

par

Pour deux concerts de sa saison, l’Orchestre de la Suisse Romande invite une artiste américaine, Marin Alsop, l’actuelle directrice musicale de l’Orchestre Symphonique de Baltimore et premier chef de l’Orchestre Symphonique de Sao Paulo. Quelle indomptable énergie elle dégage dès qu’elle attaque son premier programme débutant par une page trop peu connue, l Essay n.2 pour orchestre op.17 de Samuel Barber.

La qualité d’une phalange anglaise 

par

Sakari Oramo © Jan Olav Wedin

Dans le cadre de sa saison de concerts symphoniques, le Service Culturel Migros invite, au Victoria Hall de Genève, l’Orchestre Symphonique de la BBC, illustre formation fondée en 1930 par Sir Adrian Boult, qui a aujourd’hui à sa tête, depuis l’été 2013, le chef finlandais Sakari Oramo.

Audaces et découvertes au Printemps des Arts de Monte-Carlo

par

Monte Carlo, un quartier de Monaco, l'Etat-cité de tous les fantasmes.
Deuxième plus petit état indépendant du monde, après le Vatican, avec ses 2,02 kilomètres carrés, un tout petit peu plus de 200 hectares. Et 19.009 habitants au kilomètre carré, soit l'endroit le plus densément peuplé au monde. Aussi, les tours d'habitations poussent sans cesse dans la partie basse de la ville, le rocher mythique étant, lui, protégé.

Yannick Nézet-Séguin triomphe dans la Huitième de Mahler

par

En raison des effectifs colossaux à mobiliser -masse orchestrale et chorale, huit solistes du chant- la Huitième symphonie de Mahler est une rareté dans les salles de concert, et ce Gala européen -organisé conjointement par le Klarafestival et Bozar- avait rempli la salle Henry Le Boeuf d’une foule de mélomanes désireux d’assister à cet événement exceptionnel à plus d’un titre:

Un voyage haut en couleurs

par
Boris Belkin

Boris Belkin D.R.

Chostakovitch (1906-1975) : Ouverture de fête, Op. 96 – Concerto pour violon et orchestre n°1, Op. 77
Nikolai Rimski-Korskov (1844-1908) :
Shéhérazade, Op. 35
Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Christian Arming, direction - Boris Belkin, violon

Un grand moment de musique

par

Pierre Fouchenneret, Tanguy de Williencourt, Bruno Philippe D.R.

Dmitri Chostakovich (1906 - 1975) : Trio pour piano n°1 en do mineur op. 8
Sergei Rachmaninov (1873 - 1943) : Deux pièces op. 2
Gabriel Fauré (1845 - 1924) : Papillon op. 77
Felix Mendelssohn (1809 - 1847) :
Trio pour piano n°1 en ré mineur op. 49
Bruno Philippe, violoncelle – Tanguy de Williencourt, piano – Pierre Fouchenneret, violon

L’OPRL entre audace et raffinement

par

Gustav Mahler (1860-1922) : Blumine
Karl Amadeus Hartmann (1905-1963) : Kammerkonzert pour clarinette, quatuor à cordes et orchestre à cordes
Sergueï Prokofiev (1891-1953) :
Symphonie n°5 en si bémol majeur, Op. 100
Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Christian Arming, direction – Jean-Luc Votano, clarinette – Quatuor Danel

Page 1 / 401231020Dernière page »