Scènes et Studios

Que se passe-t-il sur les scènes d’Europe ? A l’opéra, au concert, les conférences, les initiatives nouvelles.

Retour brillant d'un chef-d'oeuvre parfait

par

Anne-Catherine Gillet et Cyrille Dubois © Larraine Wauters/Opéra Royal de Wallonie

Le Domino noir de Daniel-François-Esprit Auber.
Excellente initiative de l'Opéra Royal de Wallonie de remonter ce Domino noir (1837), opus le plus joué d'Auber, avant Fra Diavolo, Le Maçon ou La Muette de Portici. Ce succès immense rend incompréhensible l'oubli dans lequel il est tombé, d'autant plus que nous avons pu nous rendre compte de son intérêt par l'intégrale studio publiée en 1995 chez Decca, dirigée par Richard Bonynge, avec Sumi Jo dans le rôle-titre.

Un magnifique Simone Boccanegra à la Scala

par

© Marco Brescia & Rudy Amisano

Côté cour, cinq ou six matelots s’affairant à tirer les cordages pour stabiliser la hune de la vigie, côté jardin, une sombre demeure efflanquée d’un chemin de ronde sous une glaciale lumière bleutée (due à Marco Filibeck), telle est la première image que nous livre la mise en scène de Simone Boccanegra élaborée en avril 2010 par Federico Tiezzi.

Un fascinant ‘Onéguine’ selon John Cranko

par

Mathias Heymann © Julien Benhamou / Opéra National de Paris

Dans le cadre de sa saison 2017-2018, le Ballet de l’Opéra de Paris présente, quatre mois après la Scala de Milan, sa production d’ Onéguine, le ballet de John Cranko, entrée au répertoire de la compagnie le 16 avril 2009 ; elle utilise elle aussi les arrangements et l’orchestration de diverses pages de Tchaikovsky réalisés par Kurt-Heinz Stolze et présentés ici par l’Orchestre de l’Opéra national de Paris sous la direction gros sel et sans intérêt du chef américain James Tuggle.

A Tours : une parfaite inauguration de l'année Gounod

par

© Marie Petry

Philémon et Baucis de Charles Gounod
Créé en 1860, situé entre la première version de Faust, et La Colombe, Philémon et Baucis peut être compté parmi les plus beaux chefs-d'oeuvre de Gounod. Certes, l'intrigue mythologique est mince (pour remercier un couple d'humains qui l'a bien reçu, Jupiter lui accorde la jeunesse, que le couple finit par refuser). Mais l'inspiration mélodique du compositeur a rarement été aussi éloquente, et annonce fréquemment Mireille, par cette simplicité désarmante, secret du succès constant de son oeuvre, jusqu'à nos jours.

A l'OPRL, Gergely Madaras succèdera à Christian Arming

par

© Balazs Borocz-Pilvax

Directeur musical de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL) depuis septembre 2011, le chef d’orchestre Christian ARMING achèvera son second mandat en août 2019, au terme d’une saison qui verra se concrétiser plusieurs projets d’envergure pour le rayonnement international de l’OPRL et auxquels son image est associée (notamment une tournée au Japon et plusieurs collaborations avec la chaîne de TV jazz-classique MEZZO).
Sur proposition du Directeur général, Daniel Weissmann, le Conseil d’Administration de l’OPRL a nommé Gergely MADARAS comme Directeur musical de l’OPRL à compter du 1er septembre 2019 et pour une durée de trois ans.
Gergely Madaras devient ainsi le plus jeune Directeur musical nommé à la tête de l’OPRL depuis sa création en 1960.

Une première Amina pour Olga Peretyatko

par

Olga Peretyatko

Depuis les représentations de janvier 1999 avec Natalie Dessay et Raul Gimenez, ‘La Sonnambula’ n’a pas reparu à l’affiche de l’Opéra de Lausanne. Et c’est dans une version semi-scénique qu’elle nous revient dix-neuf ans plus tard en utilisant une animation vidéo conçue par Nicolas Wintsch et de judicieuses lumières imaginées par Henri Merzeau.

Rencontre : Manfred Honeck, les multiples nuances de la tradition

par

Le chef d'orchestre autrichien Manfred Honeck, directeur musical du Pittsburgh Symphony Orchestra depuis 2008, est l'artiste ICMA de l'année. Nicola Catto de Musica a rencontré début janvier l'ancien alto de la Philharmonie de Vienne (son frère Rainer y est toujours Concertmaster) à Milan, après le premier de trois concerts consacrés au répertoire traditionnel du Nouvel An viennois qui a reçu des salves d'applaudissements dans le légendaire théâtre milanais.

Sublime Andras Schiff !

par

Très rarement, il arrive que la critique baisse totalement les bras lorsqu’un artiste touche au sublime. Néanmoins, ceci est advenu mercredi dernier 7 février au Victoria Hall de Genève avec le récital du grand pianiste Andras Schiff dans le cadre de la série ‘Les Grands Interprètes’ proposée par l’Agence de concerts Caecilia.

Un programme insolite à l’OSR

par

Valeriy Sokolov D.R.

Dans sa série ‘Symphonie’, l’Orchestre de la Suisse Romande et son chef, Jonathan Nott, proposent parfois des programmes insolites qui ouvrent de nouvelles perspectives. Ce fut le cas le jeudi 8 février avec une affiche juxtaposant Johann Strauss jr, Paganini et Richard Strauss.

Création en France du "Cercle de Craie" de Zemlinsky à Lyon

par

© Jean-Louis Fernandez

« Der Kreidekreis » (Le cercle de craie) est le septième opéra du compositeur autrichien Alexander von Zemlinsky (1872-1942), beau-frère et professeur d'Arnold Schoenberg, dont les œuvres ont été défendues par les nazis. « Der Kreidekreis » créé à Zürich en 1933 est un opéra en trois actes et sept tableaux sur un livret élaboré par le compositeur sur le texte de la pièce éponyme de 1925 de Klabund, un poète et écrivain allemand qui s’est inspiré d’une pièce de théâtre chinoise de l’époque des Yuan.