C’étaient des livres avant d’être des films

par
Deux portraits d’ados qui cherchent leur place Le journal d’Aurore – Marie Desplechin – Ecole des loisirs Aurore a 13 ans et les gens qui passent leur temps à lire des bouquins, ça la dépasse ! Elle, ce qu’elle adore, c’est se défouler dans son journal intime et elle le fait avec un humour décoiffant. Elle ne rate personne : les parents, les profs, sa pimbêche de grande sœur, sa petite sœur qu’elle baptise Rat-Taupe… Le seul qui trouve grâce à ses yeux, elle l’appelle Merveille-Sans-Nom et devant lui, elle se ridiculise. De toute façon, elle s’en fiche, elle a trouvé la future raison de son succès, elle a décidé d’écrire des chansons rock pour un groupe qu’elle veut appeler Blanche Neige et les sept nains. Et tant pis s’ils ne sont que cinq ! Aurore est l’archétype de l’adolescente râleuse, un brin vacharde, pas du tout compatissante, avec un sens des priorités bien à elle – bien sûr qu’un bouton d’acné est bien plus grave qu’un contrôle de maths raté ! – et toutes les préoccupations essentielles des ados. Bref, une gamine adorable. Et si vous avez aimé le premier tome : Jamais contente vous aimerez autant le deuxième : Toujours fâchée et le troisième Rien ne va plus. A moins que vous préfériez le volume unique qui regroupe les trois opus pour vous régaler du talent qu’a Marie Desplechin pour donner vie à des jeunes filles plus vraies que nature. Le coeur en brailleLe cœur en Braille – Pascal Ruter – Didier jeunesse Pour Victor, une année scolaire c’est comme faire du saut à l’élastique sans élastique. Il n’en rate pas une ! Heureusement, qu’il est attachant sinon, ses professeurs, ses parents et même parfois ses camarades auraient fini par l’étrangler. Pourtant, il a des tonnes de centres d’intérêts, la musique, la mécanique, la nourriture… Mais aucun qui n’aide à la réussite scolaire. Le jour où Marie-Josée, jeune prodige du violoncelle débarque dans sa vie, ses codes vont se relativiser. Parfois, ceux à qui tout semble sourire sont moins gâtés qu’on ne le pense. Drôle, joyeux pétillant, touchant, j’en passe et des meilleures… Les qualificatifs pour parler de cette belle et bonne histoire ne manquent pas. Un récit délicieux qui nous apprend à nous aimer comme nous sommes, à profiter de ce que l’on a et à nous serrer les coudes. Deborah Danblon  

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>