Continuum toujours

par http://www.jpm.hu/

Steve REICH
(° 1936)
Double Sextet-Radio Rewrite
Ensemble Signal, dir. : Brad LUBMAN
DDD–2016–39’ 47’’–Texte de présentation en anglais, français et allemand–Harmonia Mundi HMU 907671

Steve Reich a-t-il révolutionné le monde de la musique occidentale ? Ses thuriféraires le prétendent haut et fort, et vont même jusqu’à dire qu’il est de nos jours un créateur aussi important qu’Igor Stravinski au XXe siècle. Et c’est ce que laisse notamment entendre David Lang, l’auteur du texte de présentation accompagnant le texte du présent CD, qui réunit deux œuvres récentes du compositeur new-yorkais : Double Sextet, achevé en 2007, et Radio Rewrite, achevé en 2012. Cette dernière emprunte divers éléments harmoniques au groupe de rock britannique Radiohead. Mais, malgré son titre, elle ne constitue pas pour autant une sorte de collage musical, plus ou moins arrangé en style répétitif. Avec ses cinq mouvements, elle est d’abord et avant tout une suite épurée à l’extrême de pulsations rythmiques, tantôt très rapides, tantôt très lentes – un intéressant exemple de continuum musical, dont le recours, chez Steve Reich, a été un moyen radical d’échapper à l’empirisme sériel et dont il est, aux côtés se Philip Glass, son cadet de trois mois à peine, l’infatigable champion. Double Sextet s’inscrit dans cette même veine et a la particularité de reprendre, comme le souligne David Lang, une « stratégie compositionnelle » inaugurée en 1967 dans Violon Phase : la rencontre d’interprètes en direct, en l’espèce les solistes de l’Ensemble Signal dirigé par Brad Lubman, et de bandes préenregistrées par eux-mêmes. Ce CD devrait ravir les amateurs de musique répétitive. À supposer que celle-ci ne soit pas devenue pour eux, au fil des années, un puits de lassitude…
Jean-Baptiste Baronian

Son 9 – Livret 6 – Répertoire 7 – Interprétation 9

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>