Couleurs de l’Est

par https://www.timetocleanse.com/

Béla BARTÓK
(1881 - 1945)
Sonate n° 2 pour violon et piano
Alfred SCHNITTKE
(1934 - 1998)
Sonate n° 2 « Quasi une sonata »
Witold LUTOSLAWSKI
(1913 - 1994)
Partita pour violon et piano
Miranda CUCKSON (violon), Blair McMILLEN (piano)
DDD–2016–62’ 06’’–Texte de présentation an anglais et en allemand–ECM 2446

Depuis plusieurs années, la violoniste américaine Miranda Cuckson s’est spécialisée dans le répertoire contemporain et a notamment enregistré sur disque des œuvres de Roger Sessions, Luigi Nono, Elliott Carter ou encore Michael Hersch. Elle se produit aussi régulièrement en public avec le pianiste Blair McMillen, qui se présente volontiers comme un interprète « versatile », entendant par là qu’il aime passer d’un style à l’autre et aborder tous les styles de musique. Avec ce CD, Miranda Cuckson et Blair McMillen ont choisi de défendre et d’illustrer ensemble des œuvres pour violon et piano écrites par des compositeurs de l’Europe de l’Est : la Sonate n° 2 du Hongrois Béla Bartók, la Sonate n° 2 baptisée « Quasi une sonata » du Russe Alfred Schnittke et la Partita pour violon et piano du Polonais Witold Lutoslawski, achevées respectivement en 1922, en 1968 et en 1984.
Dans le bref texte du livret, Miranda Cuckson estime que leurs « couleurs « et leurs « formes » sont toutes les trois « slaves » et que c’est pour cette raison qu’elles sont réunies ici. On peut, en effet, voir les choses de cette façon, mais ces trois œuvres n’ont guère de points communs, sinon qu’elles unissent toutes les trois, bien entendu, un violon et un piano, tant leur écriture diffère, tant celle-ci reflète la griffe propre de chacun des compositeurs. Beaucoup moins connue que la Sonate n° 2 de Béla Bartók, la Sonate n° 2 « Quasi une sonata » d’Alfred Schnittke est une petite merveille d’invention rythmique, qui à elle seule, comme le disent les guides touristiques, mérite le détour. Il serait temps d’ailleurs que les producteurs de disques fassent davantage de détours du côté d’Alfred Schnittke, le grand maître du polystylisme dans les dernières décennies du XXe siècle.
Jean-Baptiste Baronian

Son 9 – Livret 6 – Répertoire 9 – Interprétation 9

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>