En demi teintes

par
Felming

Renée FLEMING, soprano Distant Light BARBER, HILLBORG, BJÖRK ROYAL STOCKHOLM PHILHARMONIC ORCHESTRA, dir.: Sakari ORAMO 2017-47'56- livret, présentation, textes en anglais-chanté en anglais-Decca 4830415

En dépit de plusieurs écoutes, cet enregistrement laisse l'auditeur partagé entre bons côtés et insuffisances. On a peine en effet à trouver de l'intérêt aux poèmes littéraires et leur traduction musicale. Trop souvent les textes se révèlent excessivement naïfs soit dans leurs expressions candides, ingénues, parfois mièvres qui enlèvent beaucoup de sel à l'originalité de la vision, au pittoresque, à une nécessaire énergie vitale. Mais il faut aussi noter une certaine maladresse d'écriture musicale qui déroute par ses sinuosités, sa fadeur, ses répétitions sans compter des arrangements aseptisés (Björk) et laisse assez pantois venant de compositeurs pour certains mieux inspirés - Samuel Barber dont le « Knoxville Summer 1915 » composé pour Eleanor Steber repris ici, laisse songeur. Alors pourquoi cet enregistrement ? C'est que cette grande artiste a trouvé là matière à « booster » les textes, à faire de vagues alchimies des réussites avérées. Sa diction parfaite, son timbre lumineux, ses intonations qui vont de la plainte et de l'imprécation à de délicieux susurrements montrent que la cantatrice n'a rien perdu de sa fabuleuse technique, de son admirable musicalité. C'est pour elle que le compositeur Anders Hillborg né en 1954 a composé sur les textes de Mark Strand , « Black sea » et « Dark Harbor XX, XXXV, et XI », c'est pour elle, pour son charme irrésistible qu'on écoutera ce disque. Bénédicte Palaux Simonnet

Son 10 – Livret 7 – Répertoire 7 – Interprétation 8

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>