Exilio, un chemin vers l'exil

par
Exilio
Exilio La Roza Enflore et le Quatuor Alfama 2016 DDD 60’36 Livret français et anglais. Paroles espagnoles traduites en français et en anglais. Pavane Records ADW 7578 Voici un disque réalisé par deux ensembles belges, La Roza Enflorese er le Quatuor Alfama. Le programme de ce CD témoigne de l’expulsion des juifs de Castille et d’Aragon par les rois catholiques le 31 mars 1492. C’est donc à un répertoire judeo-espagnol agrémenté de polyphonies de la Renaissance espagnole auquel nous sommes conviés. Mais, et c’est important, il y a aussi d’ excellentes compositions de Philippe Malfeyt, le luthiste de la Roza Enflorese, sur des poèmes de Pablo Neruda. Hormis ses compositions, Malfeyt est aussi l’arrangeur de toutes les autres pièces du disque. La démarche de l’ensemble est clairement inspirée par le travail de Jordi Savall, ce qui d’ailleurs n’enlève rien aux qualités de ce disque. L’introduction, “J’aimerais prendre ce chemin”, donne le ton. Le chant envoûtant d’Edith Saint-Mard est accompagné par les instruments, y compris le quatuor à cordes, parfaitement intégré aux percussions (Vincent Libert), au luth, aux flûtes et à l’accordéon diatonique de la Roza Enflorese. C’est le oud, sorte de luth égyptien (écoutez la musique du tunisien Anouar Brahem) qui introduit le deuxième chant, avec des intermèdes à la flûte (Bernard Mouton), à l’accordéon (Anne Niepold) et au violoncelle (Renaat Ackaert). Inutile de détailler toutes les pièces (il y en a quatorze), l’ensemble de l’album est très plaisant : une très bonne publication de Pavane. Dominique Lawalrée Son (Manuel Mohino !) 10 - Livret 9 - Répertoire 10 - Interprétation 8

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>