Hommage au Quintette à vent français

par
Quintette
Claude ARRIEU (1903-1990) Quintette en ut André JOLIVET (1905-1974) Sérénade avec hautbois principal Marcel BITSCH (1921-2011) Sonatine Jean-Michel DAMASE (1928-2013) Dix-sept variations op. 22 Quintette AQUILON DDD–2017–54’ 05’’–Textes de présentation en français, anglais et allemand–Horizons 070.168 C’est le flûtiste Jean-Pierre Rampal qui, à l’âge de vingt-trois ans, a fondé le Quintette à vent français en 1945 et a fait en sorte, grâce à ses talents et son énergie, qu’il devienne une des meilleures, une des plus prestigieuses formations de ce type. Surtout, il a eu l’intelligence, à intervalles réguliers, de demander à des compositeurs contemporains de dédier une œuvre au Quintette à vent français. Ce qu’ont fait, entre autres, Claude Arrieu, André Jolivet, Marcel Bitsch et Jean-Michel Damas, respectivement avec le Quinette en ut (1952), la Sérénade avec hautbois principal (1945), la Sonatine (1955) et les Dix-sept variations op. 22 (1950) – quatre œuvres qu’interprète aujourd’hui le Quintette Aquilon, en guise d’hommage à Jean-Pierre Rampal et à ses partenaires de l’époque. Par rapport au Quintette à vent français, le Quintette Aquilon a la particularité de ne compter que des femmes : une flûtiste, une hautboïste, une clarinettiste, une corniste et une bassoniste. Une formation très fusionnelle, pour reprendre un terme à la mode, dont on ne peut que saluer les exécutions, surtout celle de la difficile, mais remarquable Sérénade avec hautbois principal d’André Jolivet, sans doute la pièce la plus inventive de ce programme, André Jolivet n’ayant jamais été, il est vrai, un compositeur se contentant d’écrire des pièces convenues. On peut s’étonner d’ailleurs qu’elles ne soient pas davantage jouées aujourd’hui (son Concerto pour piano ferait, à coup sûr, un bel effet au Concours reine Élisabeth). Comme on peut aussi s’étonner du purgatoire dans lequel sont plongés Claude Arrieu (à l’état civil, elle s’appelait Louise-Marie Simon) et Marcel Bitsch, dont la discographie est des plus maigres. Jean-Baptiste Baronian Son 9 – Livret 8 – Répertoire 7 – Interprétation 9

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>