A chacun son festival

par abnehmen für den urlaub bauch creme

Après Martha Argerich à Hambourg, c'est au tour de Daniel Barenboïm de développer son festival. C'est une représentation de Tristan et Isolde qui en a fait l'ouverture cette semaine à Buenos Aires. Une première pour le chef qui n'avait jamais dirigé d'opéra dans sa ville natale.
Au programme aussi, cinq concerts avec la Staatskapelle.
Et plus une place à trouver depuis des mois.

Les commentaires sont clos.