Décès de Daria Hovora

par click to read more

La pianiste Daria Hovora est décédée jeudi à l’âge de 70 ans.
Daria Hovora a mené une très belle carrière de chambriste doublée d'un parcours d'enseignante dont témoignent spontanément, sur les réseaux sociaux, les nombreux artistes qui ont fréquenté ses cours de musique de chambre au CNSMD de Paris : Adam Laloum, Simon Ghraichy, Cedric Tiberghien, Renaud Capuçon et les membres du Quatuor Modigliani.
Daria Hovora a elle-même étudié au CNSMD de Paris où elle a obtenu les Premiers Prix première nommée de piano et de musique de chambre (classe de Joseph Calvet).  Elle se perfectionne ensuite auprès de Gyögi Sebök, Georges Solchany et Menahem Pressler.
Lauréate du Concours International de Piano de Montréal (1971), elle est également primée pour le meilleur accompagnement au Concours de violoncelle Gaspar Cassado de Florence (1972) et au Concours Tchaïkovski (1974).
A la scène, elle était familière de Mischa Maïsky, Pascal Amoyal Ivry Gitlis, Frédéric Lodéon (dont elle fut la compagne), Sonia Wieder-Atherton, Jean-Jacques Kantorow, Régis Pasquier et son frère Bruno Pasquier, Augustin Dumay, Gérard Caussé,...
Sa discographie comprend des mélodies françaises, les Sonates pour violoncelle et piano de Saint-Säens, la Sonate Arpeggione et des Lieder de Schubert, un enregistrement avec Sonia Wieder-Atherton consacré aux Chants Juifs et un récital Cellissimo avec Mischa Maisky.

Les commentaires sont clos.