Jonathan Sternberg, une destinée

par

Jonathan Sternberg (°1919) est décédé à Philadelphie à l'âge de 98 ans.

Le chef d'orchestre américain, professeur émérite, s'est fait connaître par son travail avec des orchestres symphoniques aux États-Unis, en Chine, en Allemagne et en Autriche et pour avoir fait connaître la musique américaine moderne au public européen.
En 1974, il comptait parmi les fondateurs de la Guilde des chefs d'orchestre au Conseil d'Administration de laquelle il n'a cessé de siéger.

Né à New York de parents d'origine autrichienne et russe, Jonathan Sternberg a étudié à la Juilliard School, à la Manhattan School of Music et à l'Université de New York où il a obtenu un baccalauréat en musicologie en 1939. Il a aussi suivi les cours à la Graduate School of Arts and Science à NY et Harvard de 1939 à 1940. Après la guerre, il poursuivra sa formation auprès de Léon Barzin et Pierre Monteux.
Il a fait ses débuts à la direction en décembre 1941, à la tête de l'Orchestre Symphonique de l'Administration nationale des jeunes. Peu de temps après, il entre dans l'armée américaine et, à la fin de la guerre, prend la tête de l'Orchestre Symphonique de Shanghai. Retour aux États-Unis puis il part en Autriche (1947) et fait ses débuts à la tête de l'Orchestre Symphonique de Vienne. Il dirige le premier enregistrement, Alfred Brendel, du 5e Concerto de Prokofiev.
A cette époque, Sternberg collabore avec H.C. Robbins Landon -qui fondera la Haydn Society- et s'attache à l'enregistrement d'oeuvres de Haydn et de Mozart.

Après avoir dirigé l'Orchestre symphonique d'Halifax pendant un an, Sternberg dirige l'Opéra Royal de Flandre pendant cinq ans, puis retourne aux États-Unis pour devenir directeur musical et chef d'orchestre du Harkness Ballet.
Il a aussi été Directeur Musical de l'Atlanta Opera and Ballet et il a occupé un poste de professeur invité de direction d'orchestre à l'Eastman School of Music, comme plus tard à la Temple University où il est resté 20 ans.