Le centenaire de Dorothy DeLay

par
Des violonistes de réputation mondiale se retrouveront à New York le 2 avril pour honorer la vie et l'héritage de l'immense professeur de violon, Dorothy DeLay, qui aurait eu 100 ans cette année. Son approche individualisée de l'enseignement a fait le bonheur d'Itzhak Perlman, Gil Shaham, Cho-Lin Lin, Nadja Salerno-Sonnenberg, Sarah Chang, ou Midori sans oublier tous ceux qui occupent des postes importants dans les orchestres, les ensembles de chambre, les conservatoires et les universités à travers le monde. La célébration du centenaire de Dorothy DeLay comportera plusieurs volets : il y aura bien sûr des récitals de ses anciens étudiants mais aussi de représentants de la "nouvelle génération" tels Paul Huang ou Randall Mitsuo Goosby. Avec le pianiste John Novacek, ils reprendront une sélection d'oeuvres du répertoire préféré de Miss DeLay (Sarasate, Mauer, Moszkowski...). Itzhak Perlman décrit son enseignement : Quand quelque chose n'allait pas, on n'avait pas l'impression qu'elle allait nous tuer. Nous avions au contraire des discussions très intéressantes où elle nous demandait pourquoi on pensait devoir faire ainsi. Je n'étais pas habitué à cette façon d'aborder les choses. Après le concert, le directeur du programme de musique classique de SiriusXM, David Srebnik, modérera une table ronde avec les anciens élèves : une réflexion sur l'héritage de Dorothy Delay en tant que mentor, conseillère en début de carrière, «psychologue» et même parfois conseillère vestimentaire. C'est le violoniste Philippe Quint qui est à l'origine de cette célébration en l'honneur de la grande Dame : Il y a très peu de personnes qui ont la capacité de changer la vie de quelqu'un.

Les commentaires sont clos.