Le Prix Brahms à Christiane Karg

par askeri için arkadaşlık sitesi ingilizce ceviri AK

C'est à la soprano Christiane Karg (37 ans) que revient cette année le Prix Brahms décerné par la Société Brahms du Schleswig-Holstein et doté de 10.000 euros. Son Président Joachim Nerger a expliqué que, bien qu'arpentant les scènes des maisons d'opéra les plus importantes, la jeune femme consacre toujours du temps aux récitals et en particulier aux Lieder de Johannes Brahms.
Elle recevra officiellement le Prix à la mi-Avril 2018, à Wesselburen, des mains de Thomas Quasthoff.

Christiane Karg est née à Feuchtwangen en 1980. Dès l'âge de 14 ans, elle prend des cours de chant, se distingue dès 1996 en remportant le prix national Jeunes Musiciens puis, en 1998, le Prix fédéral dans la catégorie Musique Ancienne. Elle part travailler au Mozarteum de Salzbourg avec Heiner Hopfner et Wolfgang Holzmair et suit les master classes de Grace Bumbry, Robert Holl, Mirella Freni. Elle débute au Festival de Salzbourg en 2006 dans des opéras de Mozart, est engagée à l'Opéra de Hambourg puis à l'Opéra de Francfort où elle déménage en 2008. Mais elle a déjà étrenné les scènes du Theater an der Wien, de l'Opéra d'État de Bavière, de La Scala, de Chicago et du Komische Oper Berlin sans oublier les concerts, les récital et l'oratorio, avec plusieurs récompenses.

Le Prix Brahms de la Société Brahms Schleswig-Holstein est décerné depuis 1988 à des personnalités et des ensembles "qui ont rendu des services exceptionnels au patrimoine artistique de Johannes Brahms". Parmi ses prédécesseurs, on compte Christoph Eschenbach, Thomas Hengelbrock, Anne-Sophie Mutter, Thomas Quasthoff, Lars Vogt, Leonard Bernstein, Sir Yehudi Menuhin, Dietrich Fischer-Dieskau, Sabine Meyer ou Herbert Blomstedt.