La musique des ombres

par
Dean

Brett DEAN
(° 1961)
Etüdenfest–Shadow Music–Short Stories–Adagio molto e mesto–Testament
Swedish Chamber Orchestra, dir. : Brett Dean
DDD–2016–65’ 40’’–Textes de présentation en anglais, allemand et français–BIS 2194

Après avoir étudié en Australie où il a vu le jour, Brett Dean s’est installé en Allemagne en 1984, où en tant qu’altiste, il a intégré le prestigieux Orchestre Philharmonique de Berlin. Quatre ans plus tard, il a commencé à composer et, petit à petit, de tâtonnements en expériences, il est parvenu à se forger un langage musical assez personnel, mélange de classicisme, de néoclassicisme et postmodernisme, notamment dans le sillage de Witold Lutoslawski. Ce disque réunit cinq de ses œuvres orchestrales écrites entre 2000 et 2013, la plus récente étant un arrangement de l’adagio du Quatuor op. 59 n° 1 de Beethoven – preuve que Brett Dean est non seulement un admirateur inconditionnel de l’auteur des Variations Diabelli, mais qu’il a aussi du culot. À moins qu’il n’ait le goût du risque.
Dans l’ensemble, ces cinq partitions offrent de réelles qualités d’écriture et jouent beaucoup sur les contrastes, selon une grammaire musicale alternant les passages ténébreux, parfois aux limites de l’inaudible, et les pulsions brutales et violentes. Également chef d’orchestre, Brett Dean était sans doute le mieux placé pour diriger sa propre musique. On imagine qu’il a certainement dû être ravi de s’acquitter de cette tâche à la tête du Swedish Chamber Orchestra, une des formations vedettes du label BIS.
Jean-Baptiste Baronian

Son 8 – Livret 7 – Répertoire 7 – Interprétation 7

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>