La virtuosité des cordes

par
Nordica

Wolfgang Amadeus MOZART
(1756 – 1791)
Adagio et Fugue ; Sérénade « Une petite musique de nuit » ; Serenata Notturna ; Trois divertimenti K 136, 137, 138
Camerata Nordica, dir. Terje Tonnesen
2017 DDD 65’02 Livret anglais, allemand, français SACD hybrid BIS 2326

Va-t-on se mettre à brutaliser Mozart comme certains le font depuis longtemps avec Vivaldi ? L’avenir nous le dira, mais il faut nuancer. Comme pour le compositeur vénitien, et ici pour ce CD Mozart, le mot « brutaliser » est une façon de voir, car en réalité le jeu dynamique (et debout) du fantastique ensemble à cordes suédois Camerata Nordica, même, et c’est sans doute inévitable, s’il exagère parfois, a l’avantage de susciter notre attention, puis notre adhésion avec une interprétation rafraîchissante de ces œuvres ultra connues. Le CD démarre avec un sublime Adagio et Fugue. Vient ensuite la Petite Musique de Nuit, et l’intérêt de l’auditeur se mue en admiration, si bien qu’on consulte le catalogue pour voir ce que l’orchestre a déjà enregistré, et l’on trouve chez le même éditeur, l’excellent label BIS, un album Britten que l’on a hâte d’écouter. Après le rondo du quatrième mouvement, confondant de virtuosité, peut-être d’ailleurs un rien exagérée, vient la Serenata Notturna, sorte de deuxième volet à la petite musique. La marche du premier mouvement ressemble plutôt à une course, mais peu importe, écoutons les timbales du Minuetto : elles ressemblent à des coups de canon. Voilà pour les (légers) défauts du disque. Heureusement, il y a les trois K136, 137 et 138, dont il existe aussi des versions pour quatuor à cordes, mais qui donnent mieux en groupe. Pour ensemble à cordes donc, on se souvient de la version restée excellente, mais plutôt classique, de Neville Marriner et de son Academy St Martin in The Fields. La présente est donc très différente, mais tout aussi bonne. Un CD à recommander chaudement. Et pour leur prochain album, on verrait bien la Camerata Nordica enregistrer la musique pour cordes de Grieg, ou même celle de Stravinsky et, pourquoi pas, celle de Bartok.
Dominique Lawalrée

Son 10 Livret 9 Répertoire 10 Interprétation 9

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>