L’autre Estonien

par http://irishshorthorns.com/
Tuur

Erkki-Sven TÜÜR
(° 1959)
Illuminatio–Whistles and Whispers from Uluru–Symphonie n° 8
Lawrence POWER (alto), Geneviève LACEY (enregistreurs), Tapiola Sinfonietta, dir. : Olari ELTS
DDD–2018–63’ 47’’–Texte de présentation en anglais, allemand et estonien–Ondine ODE 1303-2

La petite Estonie peut se targuer de posséder de nos jours deux grandes figures musicales : Arvo Pärt, que tout le monde connaît et qui est un des compositeurs contemporains les plus joués à travers le monde, et Erkki-Sven Tüür, qui est, lui, beaucoup moins célèbre, mais qui a énormément écrit depuis le début des années 1980, après avoir étudié la flûte et les percussions à Talin. Son œuvre comprend pour l’essentiel des pièces chorales (en particulier un Requiem primé par l’UNESCO), des concertos ainsi que huit symphonies, dont la composition s’échelonne entre 1984 et 2010. La Huitième, enregistrée sur ce disque par la Tapiola Sinfonietta, est divisée trois mouvements de longueur inégale et constitue une sorte d’hymne à la nature, à ses forces telluriques et à ses rythmes antagonistes – ce qui s’exprime en l’occurrence par une musique tour à tour brutale et sereine, compacte et relâchée (confinant à certains moments jusqu’au silence). C’est sur un mode assez similaire qu’est également bâti Illuminatio, qui est un concerto pour alto et orchestre et qui date de 2008. À l’évidence, Erkki-Sven Tüür aime les atmosphères sombres et les contrastes, son écriture brassant sans cesse des motifs sonores ténébreux s’opposant les uns aux autres. Mais, en même temps, on sent que chez lui, rien n’est laissé au hasard et que chacune de ses compositions est le fruit d’une architecture musicale solide, d’une logique absolue. Est-ce à dire qu’Erkki-Sven Tüür serait un pur formaliste ?Jean-Baptiste Baronian

Son 9 – Livret 5 – Répertoire 7 – Interprétation 9

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>