Le Chopin nouveau de Nelson Goerner

par
Chopin Goerner

Frédéric CHOPIN
(1810 - 1849)
Nocturnes, intégrale
Nelson GOERNER (piano)
2017-DDD-108'07-Textes de présentation en français, anglais et allemand-Alpha 359 (2 cd)

Chopin aurait-il aimé ce nième enregistrement de ses Nocturnes? Bien sûr, Nelson Goerner possède un toucher d'une délicatesse infinie, produit des sons que l'on est tenté de qualifier de diaphanes. Bien sûr, sa maîtrise de la technique et de l'univers du Polonais transcende tout ce qu'il exprime. Bien sûr... Et pourtant, pourquoi n'est-on pas pleinement satisfait? Chopin, en effet, ne se limite-t-il qu'à ces accents presque toujours doux, voire doucereux? Claudio Arrau, dans une autre galaxie, nous a montré une vie intérieure intense, un monde de douleur rentrée, tout cela avec une désarmante simplicité, jusque dans la moindre inflexion. L'évidence qui émanait de ces interprétations de légende ne se retrouve pas au même titre chez Goerner. On n'y retrouve pas cette sorte de balancement, ce naturel, si irrésistibles chez le pianiste argentin, pas plus que son extraordinaire talent de conteur qui tient l'auditeur en haleine. Ici, chaque pièce est abordée en dehors de tout contexte narratif. Et pourtant, le caractère en fin de compte bien énigmatique des Nocturnes qui semblent toujours comme en équilibre précaire sur une corde raide, a souvent nourri l'imagination d'artistes dont les affinités avec le compositeur ne sont plus à souligner. La superbe de Rubinstein, la perfection chaleureuse de Perahia, la tendresse de El Bacha, l'aristocratie de Pollini, la poésie de Moravec, la liberté sans limites de Samson François ou le somptueux romantisme de François Chaplin ne sont que quelques-unes des approches qui ont peu à peu révélé ces merveilles dans toute leur plénitude. En regard de ces options, Goerner pourra passer pour un contemplatif discret, objectif et réticent à toute expressivité trop marquée. Le choix pour l'un ou l'autre sera question de goût. Face à cette pléthore de si haut niveau, on ne peut qu'espérer que ce pianiste majeur de notre époque saura imposer sa propre vision et apporter durablement sa petite pierre à l'édifice des Nocturnes.
Bernard Postiau

Son 10 - Livret 9 - Répertoire 10 - Interprétation 8

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>