Le Journal

En France, multiplication des orchestres pour enfants

par http://katavalo.com/chat-rulet-indir-e-nasl-girilir/

Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, a annoncé une augmentation conséquente des subventions pour Démos et Orchestre à l’école, deux structures qui œuvrent à la démocratisation de la pratique musicale collective à l'école, et dont elle fait une priorité.

Le nouveau budget de Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) permettra de créer 35 nouveaux orchestres (portant le nombre à 75 contre 30 actuellement) implantés prioritairement dans les quartiers classés Politique de la ville, dans les Outre-mer et dans les zones rurales. Le nombre des jeunes concernés par cet accès à la pratique orchestrale passera de 3 000 à 7 500.

Concernant Orchestre à l’école qui initie la création d’un orchestre avec les élèves d’une même classe, 250 nouveaux orchestres seront créés (36 500 élèves).

La pratique orchestrale est sans doute l’une des plus exclusives aujourd’hui, l’une de celles qui sont considérées comme les plus élitistes, a-t-elle rappelé. Il faut casser les barrières, montrer que cette pratique est à la portée de tous. Et elle insiste sur son rôle fondamental dans le développement de l’enfant, dans son émancipation et dans sa réussite sociale, scolaire et professionnelle et elle milite pour que chaque enfant puisse bénéficier de deux heures de pratique artistique par semaine à l’école primaire.

La Ministre a annoncé le renouvellement de l’opération Rentrée scolaire en musique pour 2018-2019 et aussi l’existence de son Plan Chorale qui prévoit l’installation d’un chœur dans chaque école à la rentrée 2019.
Autre nouveauté dès cette année : le lancement de la Fête de la musique à l’école et dans tous les conservatoires dès le 21 juin 2018.

Nouvelle direction à la SABAM

par http://katavalo.com/chat-rulet-indir-e-nasl-girilir/

Nous venons d'apprendre que le conseil d'administration de la société des auteurs belges Sabam a nommé Carine Libert comme nouvelle Directrice Générale.
Elle est la première femme à occuper cette fonction et succède à Christophe Depreter, parti en mars.

Licenciée en droit en 1986 de l'Université de Gand, Carine Libert dispose aussi d'une licence spéciale en droit économique (1988) de l'Université Libre de Bruxelles où elle a suivi le cours d'Alain Berenboom sur les droits d'auteur, ce qui a suscité son intérêt pour cette matière.
Elle a été assistante à l'Université de Gand dans le domaine du droit International privé avant d'entrer à la Sabam en 1991 comme juriste d'entreprise puis d'en devenir le directeur des Affaires juridiques et internationales en 1999.
Elle souhaite se concentrer sur les tâches principales de la Sabam et elle a l'ambition de simplifier les processus de travail, notamment pour accélérer la rémunération des membres.

Motion de défiance à Bozar

par http://katavalo.com/chat-rulet-indir-e-nasl-girilir/

Des attentes surréalistes avec un minimum de ressources et de personnel, des licenciements non fondés et une charge de travail trop élevée avec des semaines de travail moyennes de 50 heures.

C'est le sens de la motion de défiance que le personnel du Palais des Beaux-Arts (Bozar) a déposée contre Paul Dujardin, le directeur artistique, et Albert Wastiaux, le directeur opérationnel.

La lettre précise que ce ne sont pas les qualités artistiques de Paul Dujardin qui sont remises en question, mais bien la pression sur le personnel pour réaliser les nombreux rêves dans des délais surréalistes et avec un minimum de moyens.
Toujours selon celle-ci, Albert Wastiaux ne contribuerait pas non plus à amortir la dérive irréaliste de P. Dujardin.
L'absence d'une vision claire de l'avenir crée également beaucoup d'incertitude parmi le personnel, mentalement et physiquement épuisé. Toute forme d'humanité semble avoir quitté le Palais des Beaux-Arts. 

La lettre du front commun syndical est un vote officiel de défiance à l'égard de la direction de la part de plus de 300 membres du personnel.

C'est un malaise qui prévaut depuis des années, déclare Marie-Isabelle Joris, représentante syndicale de la VSOA. Du personnel important est licencié mais pas remplacé. Nous avons des statistiques qui montrent que les employés doivent souvent travailler 11 heures par jour pour pouvoir exécuter les instructions de la direction.
Ainsi, les employés seraient soumis à de fortes pressions sur les ventes de billets, mais les programmateurs devraient également être disponibles presque jour et nuit.

Le malaise est encore plus grand dans le département des communications, précise Madame Joris. Il est actuellement très perturbé par le licenciement soudain d'un employé apprécié et expérimenté. En effet, Xavier Verbeke (rédacteur et traducteur au département COM) a été licencié avec effet immédiat et moyennant indemnité compensatoire de préavis le 23 avril dernier en fin d’après-midi, suite à une décision prise par tout ou partie du Comité de Direction le matin même pour des motifs restés obscurs à ce jour et, en tout état de cause dépourvus de toute objectivité. La Direction aurait estimé que le profil de Xavier ne cadrait pas avec les projets d’évolution future (?) de Bozar et ses collègues se seraient plaints de lui (ce qui s’est avéré faux). Xavier travaillait depuis 21 ans pour la Philharmonique d’abord, pour Bozar ensuite. Son travail, de grande qualité, était unanimement reconnu dans la maison. Xavier laisse un vide énorme au sein de son département et ses tâches ne peuvent actuellement plus être remplies. Sous le choc, ses collègues de divers départements ont rédigé et signé un courrier à l’attention de Paul Dujardin. Ils tenaient à manifester leur incompréhension, leur mécontentement et leur inquiétude face cet acte brutal et violent. Ils exigeaient également d’obtenir des réponses aux multiples questions suscitées par cette décision ressentie par tous comme profondément injuste et injustifiée
Ils n'auraient pas reçu de réponse à leurs préoccupations mais un discours vague qui semblait menaçant et qui n'a fait que renforcer les inquiétudes et la colère du personnel.

Le syndicat impute la responsabilité au "triumvirat" : le directeur artistique (Paul Dujardin), le directeur opérationnel (Albert Wastiaux) et le directeur des ressources humaines Ignace De Breuck.

Actuellement, Paul Dujardin termine son troisième mandat.
Au départ, les statuts n'autorisaient que deux mandats, mais ceux-ci ont été modifiés en 2013 par le Conseil fédéral des Ministres (Bozar est une institution culturelle fédérale) pour permettre un troisième mandat à Paul Dujardin. (ce 3e mandat, de 6 ans, a débuté en janvier 2014). En même temps, Albert Wastiaux est arrivé comme COO de Bozar.
Le personnel s'est toujours opposé au nouveau mandat de P. Dujardin, dit le syndicat. Maintenant que ce mandat touche à sa fin, les travailleurs, par leur vote de défiance, veulent augmenter la pression pour qu'il soit impossible de le nommer à nouveau.

Les syndicats exigent également la nomination d'un gestionnaire de crise indépendant, une réorganisation de la charge de travail et une vision claire de l'avenir. Ils attendent ces réponses du Président du Conseil d'Administration, le Vicomte Etienne Davignon.
Mais il y aura des actions, assure le syndicat qui soumettra prochainement un avis de grève. Le personnel ne veut pas annuler les représentations pour l'instant mais il veut par exemple retarder les représentations pour consolider et renforcer sa position.

Bozar a réagi au vote de défiance mais n'a pas voulu faire de commentaires : Une rencontre est prévue entre Etienne Davignon, Président du Conseil d'Administration et du Comité Paritaire, et les représentants du personnel au cours de la semaine du 4 juin.

Chostakovitch en tête des ventes

par http://katavalo.com/chat-rulet-indir-e-nasl-girilir/

Ce n'est pas tous les jours que le Concerto n°1 pour violoncelle de Chostakovitch se hisse à la première place des ventes de disques aux Etats-Unis.
L'exploit a été réalisé ce dimanche 20 mai par Sheku Kanneh-Mason, jeune violoncelliste britannique de 19 ans, dont le dernier album, Inspiration, avec des pièces de Saint-Saëns, Offenbach et Chostakovitch, était l'album le plus vendu sur Itunes aux Etats-Unis, tous styles de musique confondus.
Cette incroyable performance est due à sa prestation lors du mariage, la veille, du Prince Harry avec Meghan Markle, suivi par des millions de téléspectateurs dans le monde entier.

Vente d'archives de Marcel Proust

par http://katavalo.com/chat-rulet-indir-e-nasl-girilir/

Des archives ayant appartenu à Marcel Proust et dispersées aux enchères jeudi soir à Paris ont atteint 750.000 euros, a annoncé la maison Sotheby's dans un communiqué.

La plus haute enchère a consacré l'un des premiers brouillons d'un des plus beaux passages de Du côté de chez Swann, la promenade du héros le long de la Vivonne (132.500 euros alors qu'il était estimé entre 30.000 et 50.000 euros).
L'un des lots les plus disputés a été le portrait au crayon de Marcel Proust sur son lit de mort par Jean-Bernard Eschemann (45.000 euros alors qu'il était estimé entre 1.000 et 1.500 euros).
Un placard manuscrit (jeu d'épreuves, ndlr) d'A l'ombre des jeunes filles en fleurs, estimé entre 15.000 et 20.000 euros, est parti pour 62.500 euros. Ce lot a été préempté par le Musée Marcel Proust d'Illiers-Combray.
En revanche, l'ensemble de 138 lettres de Gaston Gallimard à Marcel Proust, estimé entre 100.000 et 150.000 euros, n'a trouvé preneur qu'à 93.750 euros.
Au total, quelque 70 lots provenant de la collection de Marie-Claude Mante, petite nièce de l'auteur de "Du côté de chez Swann" étaient mis aux enchères dont des lettres touchantes provenant de la correspondance entretenue entre Marcel Proust et Reynaldo Hahn. L’écrivain et le compositeur étaient amis, amants et sont restés très proches jusqu’à la mort de Proust. Dans une des lettres mises en vente, le jeune Proust écrit à Hahn : Je veux que tu sois toujours à mes côtés mais comme un dieu déguisé, qu’aucun mortel ne reconnaîtrait.

José Van Dam est parrain !

par http://katavalo.com/chat-rulet-indir-e-nasl-girilir/

A Liège, le Musée Grétry, restauré en 2013 à l'occasion du bicentenaire de la mort du compositeur liégeois, peut désormais accueillir le fonds musical Radoux-Rogier constitué à la suite du don de la famille Radoux-Rogier à la ville de Liège : archives et objets personnels de Grétry, partitions originales, autographes, correspondances, dessins...
Le musée est enrichi aussi des archives personnelles de sa dernière conservatrice Jeanne Delbastaille, deuxième épouse de Charles Radoux-Rogier : documents relatifs à la vie privée et professionnelle de la conservatrice entre 1952 et 1972, éléments autographes, manuscrits, photographiques et iconographiques utiles à la recherche historique.

José van Dam a accepté de parrainer le Musée installé en Outremeuse. La musique de Grétry est belle et, selon moi, pas assez connue. En acceptant d'être parrain, je voudrais ainsi contribuer à la faire connaître, a confié celui qui, il y a quelques semaines, recevait l'International Classical Music Awards 2018 pour l'ensemble de sa carrière.

Les risques du métier...

par http://katavalo.com/chat-rulet-indir-e-nasl-girilir/

Treize membres du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg présentent des symptômes d'empoisonnement et ont dû être hospitalisés : personnel, musiciens, danseurs, techniciens,...
Par mesure de précaution, le Théâtre a fermé la cantine qui pourrait avoir servi de la nourriture avariée, mais les enquêteurs n'écartent pas d'autres éventualités puisque toutes les personnes qui la fréquentent ne sont pas tombées malades.

Décès de Dieter Schnebel

par http://katavalo.com/chat-rulet-indir-e-nasl-girilir/

Le compositeur, musicologue et théologien Dieter Schnebel est décédé à Berlin à l'âge de 88 ans.

Dieter Schnebel est né le 14 mars 1930 à Lahr en Forêt Noire.
De 1949 à 1952, il étudie la théologie protestante, la philosophie et la musicologie à l'Université de Tübingen.
Après ses études, il assume un poste pastoral à Kaiserslautern et poursuit sa formation religieuse à Francfort et Munich.
Dans les années 1950, il expérimente les techniques sérielles et découvre de nouvelles possibilités pour composer voix, texte et scène.
Ainsi, il procède à des "explorations" vocales à l'aide de micros intrabuccaux ou posés sur les zones céphaliques concernées, permettant à la fois de découvrir des sons infraliminaires d'une activité corporelle infime et de déployer cette frange de sons laissée en marge de la culture -qui tient davantage des jeux enfantins- dans une perspective musicale. Le corps devient alors un véritable laboratoire de sons et de rythmes.

Sur la base de ses travaux, la Hochschule der Künste de Berlin crée alors une chaire de musique expérimentale et la lui confie en 1976. Il y restera jusqu'à sa retraite en 1995.
En même temps, il compose et il prêche dans les églises berlinoises.
Ses œuvres les plus connues sont Glossolalie 61 (1960-65) qui traite de la langue, et Moulwerke für Artikulationsorgane und Reproduktionsgeräte (1974).
Dieter Schnebel a reçu le Prix de la critique allemande en 1972, le Prix culturel Sigmund Freud en 2011 et la Croix fédérale du mérite en 2015.

 

Grand Prix au Quatuor callisto

par http://katavalo.com/chat-rulet-indir-e-nasl-girilir/

Le Quatuor à cordes Callisto (du Cleveland Institute of Music) vient de remporter le 1er Prix de la catégorie Senior et le Grand Prix du 45e Concours National de Musique de Chambre Fischoff à l'Université Notre Dame de South Bend dans l'Indiana (États-Unis).
Les violonistes Paul Aguilar et Rachel Stenzel, l'altiste Eva Kennedy et la violoncelliste Hannah Moses recevront 13 500 $US et des propositions de concerts sur les scènes nationale et internationale.

Les 2e et 3e Prix vont au Viano String Quartet et au Thalea String Quartet.

 

Nomination à l'Opéra National de Lorraine

par http://katavalo.com/chat-rulet-indir-e-nasl-girilir/

En poste depuis 2001 à la Direction Générale de l’Opéra National de LorraineLaurent Spielmann quittera ses fonctions à la fin de la saison 2019.

C’est Matthieu Dussouillez (37 ans) qui a été nommé à sa succession, lui qui était jusqu’ici Directeur Adjoint de l’Opéra de Dijon
Matthieu Dusouillez connaît bien la région puisqu'il a fait ses études à Nancy.
Son projet s’appuie sur la thématique de l’Art Nouveau propre au début du XXe siècle (avec, en France, l’Ecole de Nancy) sans négliger le grand répertoire lyrique, les passerelles entre les arts, le développement des publics et à la mise en place de coproductions.