Le Journal

Voix Nouvelles 2018, la finale belge

par

C'était donc hier soir que se déroulait à La Monnaie la finale pour les candidats qui se présentaient en Belgique. Quatre d'entre eux prendront part à la demi-finale, les 25 et 26 janvier 2018 à l'Opéra de Massy
.

Il s'agit de 
Kamil Ben Hsain Lachiri : IMEP, MM Academy de la Monnaie (Lauréat 2016 du Concours Honda)
- Julie Gebhart : Ecole Normale Alfred Cortot à Paris, International Opera Academy de
Gand
- Morgane Heyse : Conservatoire de Liège, International Opera Academy de Gand
- Emma Posman : Ma Go puis Conservatoire Royal de Gand.

La Finale se déroulera à l'Opéra Comique (Paris), le 10 février 2018 et le concert des Lauréats est annoncé le 24 septembre 2018 au Théâtre des Champs-Elysées.
Trois Prix seront décernés : 10 000 euros, 7 000 euros et 4 000 euros, auxquels s'ajouteront des prix spéciaux.

 

On recherche !

par

Le compositeur français Philippe Manoury s'est fait voler sa valise le 6 novembre dans le train Strasbourg-Mannheim.
Dans celle-ci, il y avait 40 pages de brouillons d'un nouveau quatuor à cordes et des copies du 4e mouvement du Quatuor à cordes de Pierre Boulez Livre pour Quatuor.
Philippe Manoury voudrait que le voleur sache qu'il peut faire ce qu'il veut de tout ce qu'il y a dans la valise à l'exception des partitions: elles n'ont de valeur pour personne d'autre, et elles sont inestimables pour le compositeur. 
Il demande au voleur à déposer les partitions dans un lieu public où on peut les trouver.
Et si quelqu'un sait quelque chose, le contact est info@karstenwitt.com

Byol Kang à Berlin

par

La violoniste Byol Kang a terminé son année de probation avec le Deutsche Sinfonie Orchester de Berlin et elle y a été confirmée aujourd'hui au poste de Konzertmeisterin
Née à Salzbourg, Byol Kang s'est formée principalement en Allemagne et a fréquenté de nombreux professeurs, conseillée entre autres par Anne-Sophie Mutter. Elle joue aussi en soliste et en musique de chambre.

Record d'inscriptions au Concours Menuhin

par

Le prochain Concours Yehudi Menuhin se déroulera à Genève du 12 au 22 avril 2018.
Les candidatures se sont clôturées ce 31 octobre sur un record historique : 317 jeunes violonistes de moins de 22 ans (+6% par rapport à Londres 2016), soit 114 dans la catégorie Junior (- de 16 ans) et 203 dans la catégorie Senior (16 à 22 ans) ont envoyé leur dossier et espèrent être sélectionnés parmi les 44 "finalistes" qui accéderont aux épreuves. La sélection finale sera annoncée en janvier 2018.
Au total, ce sont 51 nationalités qui sont représentées, venues des 5 continents, avec une majorité féminine (67% chez les Junior, 61% chez les Senior). Le candidat le plus jeune n'est âgé que de 7 ans.
Près de la moitié des candidats provient de familles où la musique est présente : un cinquième des parents jouent eux-mêmes du violon, du violoncelle, de la batterie, du piano, du erhu ou de la balalaika.

Sous la Présidence de Pamela Franck, le jury sera constitué de Joji Hattori (Japon/Autriche), Itamar Golan (Lithanie/Israël/France), Ilya Gringolts (Russie/Suisse), Henning Kraggerud (Norvège), Lu Siqing (Chine), Josef Spacek (République Tchèque), Maxim Vengerov (Monaco) et Soyoung Yoon (Corée du Sud).

Le concert d'ouverture sera assuré par l'Orchestre de la Suisse Romande dirigé par Marin Alsop, puis l'Orchestre de Chambre de Genève, sous la direction de Joji Hattori, accompagnera la finale Junior tandis que le Royal Philharmonic Orchestra de Londres, dirigé par Julian Rachlin, accompagnera la finale senior et le concert de clôture. 

Palmarès du Concours Isang Yun

par

C'est la violoniste sud-coréenne Ji Won Song (25 ans) qui a remporté le Premier Prix du Concours International de Violon Isang Yun à Tongyeong (Corée du Sud).
Les 2e et 3e Prix vont aux Américains Nancy Zhou (24 ans) et Nigel Armstrong (27 ans).
Lauréate du Concours Leopold Mozart en 2016, Ji Won Song n'est pas une néophyte.
Originaire de Séoul, elle a d'abord étudié à l'Université Nationale des Arts de Corée puis elle est partie aux Etats-Unis où elle a travaillé avec David Cerone à l'Institut Heifetz et occupé le poste de violon solo au Cleveland Youth Orchestra où elle a été diplômée Young Artist Youth Program. Après des études avec Ida Kavafian, Shmuel Ashkenasi et Donald Weilerstein, elle vient de rejoindre la Juilliard School.
Ji-Won Song a joué un peu partout dans le monde et s'est distinguée déjà dans plusieurs concours : Yehudi Menuhin "jeunes solistes", Concours International de Cordes de Stulberg et Prix de la meilleure interprétation du concerto Butterfly Lovers au 1er Concours International Isaac Stern de Shanghai .
Elle joue un Montagnana mis à sa disposition par la Fondation Culturelle KumhoAsiana. 

Kurt Masur à Leipzig

par

Kurt MasurC'est hier que la pierre tombale de Kurt Masur a été officiellement inaugurée au cimetière de Leipzig.
Décédé aux Etats-Unis le 15 décembre 2015, c'est à Leipzig, en l'église Saint-Thomas, que se sont déroulées ses funérailles auxquelles participaient le Thomanerchor et des musiciens de l'Orchestre du Gewandhaus que le chef avait dirigé de 1970 à 1997.
Son intervention le 9 octobre 1989 reste dans la mémoire des habitants de Leipzig : un mois avant la chute du Mur de Berlin, il parvenait à éviter que les 70 000 manifestants rassemblés sur la Place Karl Marx (l’actuelle Augustusplatz, entre le Gewandhaus et l'Opéra de Leipzig) ne subissent la répression des para-militaires du régime communiste de l'Allemagne de l'Est (la RDA).
Par la suite, il déclinera la proposition de jouer un rôle politique dans la construction de l'Allemagne réunifiée.
Il sera fait Docteur Honoris Causa de l'Université de Leipzig.

Evacuation massive

par

Dimanche, un anonyme a lancé par téléphone une alerte à la bombe au Théâtre du Bolchoï (Moscou). La police a donc évacué les 700 spectateurs du Bolchoï et les occupants de plusieurs immeubles proches dont les 2.000 clients d'un hôtel. Soit, au total, 5 000 personnes.
Pour la Direction du Bolchoï, le spectacle en cause était le concert marquant le centenaire de la révolution russe.
A noter quand même que ce sont quelque 800 000 personnes qui ont déjà dû être évacuées pour de semblables raisons dans plus de 100  villes russes.

Pamela Franck se démultiplie

par

La violoniste Pamela Frank vient d'être nommée professeure adjointe et artiste invitée à la Faculté de musique de l'Université de Thornton (Californie du Sud) à partir de l'année académique 2018-19.
Professeur au Curtis Institut où elle est titulaire de la chaire Herbert R. et Evelyn Axelrod depuis 1996, elle travaillera désormais aussi avec les étudiants du conservatoire de Los Angeles, en collaboration avec son mari, le physiothérapeute Howard Nelson.

Née à New York en 1967, fille des pianistes Claude Frank et Lilian Kallir, Pamela Frank a débuté en 1985, à Carnegie Hall, une carrière qui se développe rapidement sur plusieurs tableaux. En soliste, elle évolue avec les orchestres de Philadelphie, Chicago, Cleveland, Boston, New York, San Francisco, Baltimore, Berlin, Saint-Pétersbourg et en Israël. 
En musique de chambre, elle côtoie Peter Serkin, Yo-Yo Ma, Emanuel Ax, son père Claude Frank, l'Académie de Saint-Martin-in-the-Fields...
En 1999, Pamela Frank a reçu le Prix Avery Fisher, un des plus grands honneurs accordés aux instrumentistes américains.
Depuis 2012, c'est elle qui préside le jury du Concours International Yehudi Menuhin pour les jeunes violonistes.

Panique à Londres

par

La société qui gère les transports en commun londoniens envisage de faire d'Oxford Street une zone piétonne et de faire descendre les bus le long de Wigmore Street qui est sa parallèle.
Sans doute ne s'attendait-elle pas à susciter un tel émoi ! C'est que les mélomanes ont bien compris que s'en serait alors fini du silence parfait qui règne dans le Wigmore Hall, l'un des hauts lieux de la musique de chambre au monde.

RIP André Mallabrera

par

Nous venons seulement d'apprendre le décès, au début du mois d'octobre, du ténor français André Mallabrera.
Né à Oran (France à ce moment-là) en 1934, Mallabrera étudie d'abord avec son père, le ténor Jose Mallabrera avant de poursuivre au Conservatoire d'Alger.
Ses débuts professionnels, il les fera en décembre 1958, dans le rôle du Comte Almaviva du Barbier de Séville avec la troupe de l'Opera-Comique. Il y restera pour Vincent dans Mireille, Wilhelm dans Mignon et Gonzalve dans L'Heure espagnole. A l'Opera de Paris, on le retrouvera en 1962 quand il endosse le rôle d'Hylas dans Les Troyens, aux côtés de Régine Crespin et Guy Chauvet.
En 1974, il est Nathanael dans la première production des Contes d'Hoffman d'après la Seconde Guerre mondiale dans une mise en scène de Patrice Chéreau, dirigée par André Cluytens avec Nicolai Gedda dans le rôle principal.
Tout au long de sa carrière, il a arpenté les scènes des pays francophones, de la Grande-Bretagne, de l'Italie et de l'Allemagne.