Le Journal

Pourquoi les chinois aiment la musique classique occidentale?

par
Le Philadelphia Inquirer rapporte les propos de l'ancien ambassadeur Nicholas Platt: "Une des choses qui me frappe chez les Chinois, c'est que la plus grande part de la littérature, de la musique et de la philosophie, etc... est orientée vers la pratique et la solution des problèmes, la description des événements, ou la musique à programme avec des photos de la lune sur l'eau. C'est beau. Mais ce n'est pas très abstrait. Je pense que la musique classique a un certain attrait pour les Chinois en raison de son abstraction. Elle peut combler un trou dans leurs besoins. Il y a des explications plus simples. ils aiment les grandes choses -de grands immeubles, de grands ponts...- et la musique classique occidentale est grandiose ".

Découverte d'un manuscrit de JS Bach

par
La presse allemande a relaté la découverte d'un manuscrit de Jean-Sébastien Bach vieux de 273 ans. Il s'agit d'une transcription de 1740 d’après Francesco Gasparini. Selon les musicologues, cette pièce au contrepoint complexe nous apprend beaucoup sur la dernière période de Bach. La pièce est pour 4 voix et quelques instruments et le manuscrit se trouve maintenant aux archives Bach de Leipzig.

Un pianiste ukrainien lauréat du Concours Van Cliburn

par
KholodenkiC'est un pianiste ukrainien, Vadym Kholodenko, qui a remporté le 14e Cliburn International Piano Competition à Fort Worth (Texas), quatre mois seulement après la mort du pianiste fondateur du concours. Le 2e prix est revenu à l'Italienne Beatrice Rana, 20 ans, et Sean Chen (USA, 24 ans) a terminé troisième. Harmonia Mundi fête ses cinq années de collaboration avec le concours Van Cliburn en enregistrant les trois premiers lauréats de la session. Les trois autres finalistes sont Fei-Fei Dong (Chine, 22 ans), Nikita Mndoyants (Russie, 24 ans) et Tomoki Sakata (Japon,  19 ans). Le lauréat reçoit 50.000 dollars, un enregistrement live de ses performances au concours et un enregistrement en studio; les tenants des deuxième et troisième prix reçoivent 20.000 dollars et un enregistrement live de leurs performances au concours. Les trois autres reçoivent chacun 10.000 dollars, et les six finalistes reçoivent trois ans de gestion de concert. Kholodenko, qui avait séduit le public dimanche avec le Concerto pour piano no 21 de Mozart a également remporté des prix pour la meilleure exécution de la partition contemporaine imposée et pour sa prestation en musique de chambre. Il a déjà remporté le concours international Schubert à Dortmund en 2012 et le Concours Musical International de Sendai en 2010. Il est assistant au Conservatoire de Moscou. Beatrice Rana, qui a commencé à jouer du piano à l'âge de 4 ans, est diplômée du Conservatoire de Musique Nino Rota et étudie actuellement à la Hochschule für Musik, Theater und Medien de Hanovre. L'année dernière, elle a enregistré son premier CD d'œuvres de Scriabine et Chopin. Elle a remporté le Concours Musical International de Montréal en 2011 ainsi que les concours Muzio Clementi et Bang & Olufsen. Chen, premier finaliste américain depuis le concours de 1997 a obtenu deux diplômes à la  Juilliard School après avoir refusé des offres d'assistant à Harvard et au MIT. Il a remporté la deuxième place au Concours de Séoul en 2011 ainsi que d'autres prix. Chen étudie maintenant à la Yale School of Music.

Montserrat Caballé a reçu l'Ordre d'Honneur d'Arménie

par
CaballeAprès avoir été déclarée "Persona non grata" en Azerbaïdjan (précédemment dans notre journal), la célèbre cantatrice espagnole a reçu, des mains du président arménien, Serge Sargsian, l'Ordre d'Honneur. Cet Ordre d'Honneur est décerné pour la défense des intérêts de l’État et de la République d'Arménie, pour les réalisations exceptionnelles dans la déclaration de l'indépendance, de la démocratie, ainsi que pour une contribution significative au renforcement de la paix entre les nations. Il y a quelques jours, Montserrat Caballé avait été déclarée persona non grata en Azerbaïdjan en raison du fait qu'elle avait visité le Haut-Karabakh, considéré par Bakou comme le territoire azerbaïdjanais occupé par l'Arménie.

Tikhon Khrennikov et... encore Gergiev

par
Tikhon KhrennikovLes Russes d'aujourd'hui semblent avoir oublié le rôle redoutable de Khrennikov à l'égard des Chostakovitch, Prokofiev ou encore Alfred Schnittke. A sa mort en 2007, Vladimir Poutine en fit l'éloge et le remercia pour ses bons et loyaux services, lui qui dès 1948, l'année même où les oeuvres de Chostakovitch et Prokofiev étaient accusées de "formalisme allant à l'encontre du réalisme socialiste", fut nommé par son compère Andrei Jdanov "Secrétaire Général de l'Union des Compositeurs Soviétiques", poste qu'il garda jusqu'à la fin de l'Union en 1991. A l’occasion du 100e anniversaire de Tikhon Khrennikov, Valery Gerguiev donnera des concerts dans différentes villes de Russie dont Moscou, Saint-Pétersbourg et la patrie du compositeur, l’ancienne ville de Elets. Participent à ce mini-festival : les solistes et l'orchestre du théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, l'orchestre « la Nouvelle Russie » et Vadim Repin. Par ailleurs, l'ensemble des symphonies et concertos de Khrennikov viennent de sortir en coffret chez Melodyia. En consacrant une série de concerts à Tikhon Khrennikov, Valery Gerguiev rend hommage à la mémoire de l’homme à l'égard de qui il est reconnaissant pour son amitié et son soutien. Ils ont fait connaissance en 1977 à Berlin. Gergiev, alors âgé de 23 ans, avait  gagné le Concours International des chefs d'orchestre Herbert Von Karajan. Aujourd'hui, Gergiev se souvient de la première rencontre avec Khrennikov : « J'étais jeune, sans titres, même sans ambitions, mais le pays m'a envoyé au concours à Berlin Ouest. Tikhon Nikolaévitch était membre du jury, il représentait l’immense tradition musicale, soviétique et multinationale. Il savait que quelques enfants de l’URSS y participaient. Le concours a commencé mais nous avons fait connaissance d'abord et nous nous sommes très vite  liés d'amitié, bien qu’il soit un grand maître et moi un étudiant terminant ses études au conservatoire de Leningrad. Son amitié était pénétrée de chaleur (...). Le programme des concerts commémoratifs présente toutes les facettes de l'œuvre de Tikhon Khrennikov : la symphonie, le concerto de violon, les airs d'opéra, les suites de ballet, beaucoup de musiques de films grâce auxquelles Khrennikov était aimé par des millions de gens. Sa Chanson sur Moscou pour le film La Porchère et le berger, ses Adieux pour le film À dix heures du soir après la guerre, étaient chantés dans toute l'Union Soviétique. Le célèbre compositeur italien Nino Rota a dit un jour: « Il est dommage que Tikhon Khrennikov ne puisse pas travailler à l'ouest : Hollywood en ferait un millionnaire ».

Un Prince Igor "nettoyé" au Bolshoï

par

Igor

Samedi 8 juin avait la Première du Prince Igor de Borodine réduit à 1h30 (au lieu de 4 heures) par le célèbre scénographe Iouri Lioubimov aujourd'hui âgé de 95 ans. La première avait  été reportée de 6 mois suite à une maladie grave du metteur en scène. Lors des répétitions, on apprenait que le maître avait fait des coupes sombres dans la partition de Borodine, en en gardant essentiellement les solos et les airs les plus célèbres. Quant au sujet de l’opéra qui se rapporte à l’histoire russe du 12e siècle et traite de la lutte des princes russes contre les incursions des nomades, il a mis l'accent sur les moyens permettant d’arriver à la paix et de préserver la terre russe. « Tout le monde aspire à la paix mais les conflits, les assassinats et le terrorisme se portent toujours bien. Nous nous comportons donc contrairement à la volonté du Créateur »,  dit Lioubimov. De nombreux musiciens estiment que Lioubimov avait parfaitement le droit de réaliser ces coupes dans la partition de Borodine. Après tout, ce chimiste bien connu se sentait toute sa vie « tiraillé » entre la science et la musique et a mis 18 ans à composer « Le Prince Igor », laissant sa partition inachevée. A sa mort, le point final a été mis à la partition par son ami Rimski-Korsakov. Quant à Lioubimov, il propose sa propre version, dit le directeur musical du Bolchoï Vassili Sinaïski : "C’est une version bien charpentée qui utilise la musique correspondant au concept retenu et supprime le reste. Je pense que l’opéra est devenu plus dynamique et les spectateurs ne vont pas s’ennuyer." L’équipe du spectacle dont Zinovi Margoline, un des meilleurs scénographes russes, a tout fait pour mettre en oeuvre le plus fidèlement possible l’idée de Lioubimov : "Ce n’est pas un spectacle historique du point de vue des décors et des costumes mais il n’est pas ultra-moderne non plus. On peut seulement dire qu’il porte l’empreinte de Iouri Lioubimov. Le maître sait très bien ce qu’il fait parce que, malgré son grand âge, il a gardé toute la clarté de son esprit créateur." La décoratrice du spectacle Marina Danilova estime qu’elle avait pour tâche de « Passer sur un fil de rasoir entre le costume historique et moderne (...) Les costumes ne devaient pas être historiques, ni outrageusement russes. Ils ne devaient pas non plus ressembler à des vêtements contemporains. C’était une tâche compliquée mais je crois m’en être bien acquittée." « Si j’avais jusqu’ici beacoup de sympathie pour Borodine, je lui voue maintenant un véritable amour », ajoute à son tour le chef d’orchestre Vassili Sinaïski à la veille de la première du spectacle.

La SNCF à l'exemple de Courtrai : le classique pour faire fuir les jeunes !

par
La musique classique ferait fuir les jeunes. La SNCF a testé la diffusion de musique classique dans certaines de ses gares dans le cadre d’une opération intitulée “Choisissez l’ambiance musicale de votre gare“. Le but avoué : "voyagez confort"; le but réel d’un tel programme : dissuader “ces groupes de personnes [qui] utilisent les gares comme des lieux de squat”, comme le fait la ville de Courtrai pour l'un de ses parcs depuis juillet dernier. Le résultat est sans appel : “Figurez-vous que ça marche ! Soumettre ces personnes à des airs auxquels elles ne sont pas habituées a le mérite de les faire fuir”, se félicite un responsable. Aussi, on trouve déjà la playlist composée de Chopin, Beethoven ou encore Mozart et Vivaldi en gare de Sartrouville (Yvelines), Mureaux (Yvelines) et Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Ces méthodes, expérimentées dans plusieurs autres pays comme aux Pays-Bas, aux États-Unis et en Australie, rappellent le tristement célèbre “Mosquito”, ce dispositif qui diffuse des sons à haute fréquence très désagréables que seules les jeunes paires d’oreilles peuvent entendre. L’utilisation de ce “boîtier anti-jeunes” a été interdite en France. Selon un sondage de la Sacem réalisé en 2010, le classique est loin d’être la musique favorite des jeunes. Pas des 15-24 ans en tout cas. 45% d’entre eux plébiscitent le RnB, 42% la pop et le rock, 38% le rap, 28% les musiques électroniques et 26% la chanson française.

Montserrat Caballé "persona non grata" en Azerbaïdjan

par
Bakou a déclaré l'éminente soprano lyrique espagnole "persona non grata" après qu'elle eut visité la région séparatiste de Nagorno-Karabakh. Le 6 juin, l'ambassade d'Azerbaïdjan en Espagne a annoncé aux journalistes qu'une note spéciale demandant une explication. avait été envoyée au ministère espagnol des Affaires étrangères. Le 4 Juin, Caballe a visité le Haut-Karabakh et a rencontré les dirigeants séparatistes de cette région sécessionniste. Selon les responsables azerbaïdjanais, l'entourage de Caballe avaient été mis en garde contre les conséquences possibles de leur visite dans ce qu'ils appellent les «territoires occupés de l'Azerbaïdjan». Haut-Karabakh est une enclave en grande partie ethnique peuplée d'Arméniens et entourée par le territoire azerbaïdjanais. L'Arménie, qui contrôle les districts entourant le Haut-Karabakh, est en litige avec l'Azerbaïdjan depuis plus de deux décennies ; des années de pourparlers et une médiation internationale n'ont pas réussi à résoudre le conflit.

Le Lac des Cygnes du Mariinsky en 3D dans 1200 salles de cinéma

par
lacdescygnesDécidément, Valery Gergiev n'arrête pas ! Pour la première fois dans l'histoire du ballet, Le Lac des Cygnes qu'il dirige dans les salles du Mariinsky I et II (inauguré il y a peu) était capté hier en 3D et transmis en direct dans 1200 salles de cinéma réparties dur 50 pays. « Les amoureux du ballet pourront apprécier le spectacle, même s'ils ne peuvent venir jusqu'à Saint-Pétersbourg ou tout autre ville pour voir le ballet en tournée » a déclaré l'infatigable chef.

Christoph Poppen nommé au Kölner Kammerorchester

par
poppenChristoph Poppen est nommé principal chef invité du Kölner Kammerorchester pour une durée de quatre ans à partir de la prochaine saison. L'an prochain, il dirigera sept concerts, trois à la Kölner Philharmonie et quatre dans d'autres villes. La saison prochaine, il dirigera le traditionnel concert de nouvel an du Konzerthaus de Vienne à la tête de l'Orchestre Symphonique de Vienne. A l'opéra il dirigera une nouvelle production de Iphigénie en Tauride de Gluck au Staatsoper de Stuttgart et l'Enlèvement au Sérail de Mozart au Aalto Thater de Essen. Violoniste accompli, Christoph Poppen co-fonda le Cherubini Quartett en 1978. Il fut professeur de violon et de musique de chambre à la Hochschule für Musik de Detmold avant de rejoindre la Hanns Eisler Hochschule für Musik de Berlin qu'il dirigea de 1996 à 2000. Depuis 2003, il est professeur de violon et de musique de chambre à la Hochschule für Musik et Theater de Munich.