Le Journal

Opéra d'Eté : une initiative à la rencontre du public

par http://humanrightsdefence.org/

Opéra d’été : signature d’une convention de partenariat entre l’Opéra national de Paris et l’Association des maires de France pour aller à la rencontre de nouveaux spectateurs, sur tous les territoires.
Désireux d’aller toujours vers un public plus large et dans un souci de développement de la démocratisation culturelle, l’Opéra national de Paris a lancé en août 2013, à titre expérimental, une initiative baptisée Opéra d’été.
L’Opéra a ainsi remis gracieusement à des communes la captation d’un de ses spectacles sur support numérique afin que ce dernier soit diffusé gratuitement sur grand écran et en plein air pendant l’été.
Deux diffusions de l’opéra Carmen, enregistré en décembre 2012 à l’Opéra Bastille, ont eu lieu : à La Baule le 10 août dans le Parc des Dryades et à Bayonne le 16 août dans les Arènes de la ville.
Chacune des soirées a remporté un vif succès et 5000 estivants ont ainsi pu assister
gratuitement à ces projections, dans d’excellentes conditions et dans des lieux emblématiques.
Fort de cette réussite et de l’enthousiasme des deux municipalités, l’Opéra national de Paris a souhaité donner à d’autres communes qui le souhaiteraient l’opportunité de s’approprier l’initiative "Opéra d’été" dès l’été 2014.
L’Opéra national de Paris s’est donc tout naturellement tourné vers l’Association des maires de France avec qui une convention de partenariat a été signée le 1er octobre 2013 à l’occasion d’une soirée exceptionnelle à l’Opéra Bastille.
L’Association des maires de France a donc souhaité proposer à ses adhérents de postuler à l’organisation d’une projection, l’été prochain, de l’un des spectacles déjà captés à l’Opéra national de Paris et notamment : Carmen (Georges Bizet), Aïda (Giuseppe Verdi), Don Quichotte (Rudolf Noureev) ou bien encore La Belle au bois dormant (Rudolf Noureev).
Nicolas Joel, directeur de l’Opéra national de Paris, déclare : « Avec Opéra d’été, l’Opéra
national de Paris veut aller à la rencontre de nouveaux spectateurs, sur leurs lieux de vacances. L’Opéra de Paris appartient à chacun : c’est pourquoi nous voulons l’offrir à tous. Je me réjouis de cette collaboration avec l’Association des maires de France qui est un partenaire de terrain, légitime et dynamique, et qui partage avec nous la volonté de démocratiser toujours davantage la culture lyrique et chorégraphique».
Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France, déclare : « L’AMF est
honorée de ce partenariat avec un établissement culturel si prestigieux. Cette initiative ne peut que concourir à faire mieux connaître l’opéra dans tous les territoires. La démocratisation d’un art, parfois considéré comme élitiste, constitue un formidable retour vers les territoires d’oeuvres jusqu’alors réservées au public parisien. »

La musique sort des murs de La Monnaie

par http://humanrightsdefence.org/

Diffusion en direct des Concertinis Place de la Monnaie pendant toute la saison
Dès le 4 octobre, les Concertini de La Monnaie seront retransmis par baffle sur la Place de La Monnaie tous les vendredis midis jusqu’à la mi-juin. Il s’agit d’une initiative conjointe de La Monnaie et de la Ville de Bruxelles. Les Concertini, concerts de musique de chambre, sont organisés le vendredi à 12h30 au Grand Foyer (sauf autre mention) du Théâtre Royal de la Monnaie. Les passants pourront désormais profiter d’une diffusion audio gratuite et simultanée de la musique sur la Place de La Monnaie. « La Monnaie est un partenaire important pour la Ville. Cette nouvelle initiative scelle un partenariat d’un genre nouveau. Il est essentiel pour moi que l’art occupe l’espace urbain. Je suis ravie de permettre aux Bruxellois de profiter autrement de cette place très fréquentée. D’autres collaborations sont également à l’étude, comme par exemple des projections d’opéras en plein air. » ajoute Karine Lalieux, Echevine de la Culture.
« La présence de musique dans des lieux inattendus attire les passants. La Monnaie veut faire entendre hors les murs la musique qui, habituellement, résonne en salle. Les nombreux canaux que sont le streaming, les cinémas, la radio et la télévision assurent une diffusion de par le monde, mais aussi et tout simplement devant nos propres portes. Chaque vendredi, le déjeuner sur la Place de la Monnaie en sera d'autant plus savoureux ! » conclut Peter de Caluwe.
Venez nombreux aux concerts au Foyer ou venez tout simplement goûter à l’heure du déjeuner d’une belle ambiance musicale sur la Place !

Le Minnesota Orchestra : Osmo Vänskä finit par démissionner

par http://humanrightsdefence.org/

VanskaAprès une longue année de conflits et de grèves des musiciens, Osmo Vänskä, directeur musical de l'Orchestre du Minnesota, a finalement démissionné, ne voyant probablement plus d'avenir pour l'orchestre qu'il avait porté à un niveau international. Il y a peu, dans ce journal, nous annoncions que la firme BIS avait renoncé à l'enregistrement des 3e et 6e symphonies de Beethoven estimant n’avoir pas confiance en la bonne forme de l’orchestre pour répondre aux standards de qualités requis. L'enregistrement devait être suivi d'une prestation au Carnegie Hall. Deux moments forts pour l'orchestre et son chef qui neverront pas le jour. Dans sa lettre, Osmo Vänskä écrit « Aujourd'hui, j'ai donné avis de ma démission en tant que directeur musical et chef d'orchestre de l'Orchestre Association Minnesota, à compter du 1er Octobre 2013. C'est un jour très triste pour moi. Il y a plus de dix ans, j'ai eu l'honneur d'être invité à prendre ce poste. J'ai quitté la Finlande pour les villes jumelées. A cette époque, j'ai dit clairement ma conviction que l'Orchestre du Minnesota pourrait devenir l'un des très grands ensembles internationaux." Vänskä l'avait annoncé : si un accord n’était pas trouvé pour septembre, il démissionnerait.

Le Palais des Arts Reine Sofia atteint lui aussi par la crise

par http://humanrightsdefence.org/

PalaisdesArtsLe Palais des Arts Reine Sofia de Valence, un des fleurons de la scène musicale espagnole est également atteint par la crise. Il est question de prolonger la saison d'été qui aurait cours du 15 juin au 15 septembre, avec réduction des salaires qui s'ensuivrait tant pour le personnel que pour son intendante, l'Autrichienne Helga Schmidt qui, loin des feux médiatiques qu'ambitionnent souvent les directeurs d'opéras, mène la maison de main de maître. Le Palais des Arts Reina Sofía ou Opéra de Valence fait partie de la Cité des arts et des sciences de Valence, un site futuriste réalisé par le célèbre architecte Santiago Calatrava Valls en 2004. Il fut inauguré le 9 octobre 2005, jour de la Communidad Valenciana et Lorin Maazel y avait établi ses quartiers.

 

 

Esa-Pekka Salonen restera à Londres jusqu'en 2017

par http://humanrightsdefence.org/

Esa-Pekka Salonen prolonge son contrat en tant que chef principal et conseiller artistique de l'Orchestre Philharmonia de Londres, jusqu'à la fin de la saison 2016/17. Il occupe le poste depuis 2008, lorsqu'il a succédé à Christoph von Dohnányi. Depuis 2003, il est également directeur artistique du Festival de la mer Baltique. Le Philharmonia Orchestra a été fondé en 1945 par Walter Legge pour enregistrer les disques vinyles. Son premier directeur fut Herbert von Karajan.

Un Eugen Oneguin sur fond d'homophobie

par http://humanrightsdefence.org/

"Anna, votre silence tue les homosexuels russes ! Valery, votre silence tue les homosexuels russes !" : ces apostrophes ont fusé de la salle avant le lever de rideau, mardi 24 septembre, soir du gala d'ouverture au Metropolitan Opera de New York. Elles s'adressent à la célèbre chanteuse d'origine russe, Anna Netrebko, et à son non moins illustre compatriote, le chef d'orchestre Valery Gergiev, stars de la production d'Eugène Onéguine, de Tchaïkovski, et partisans notoires de la réélection du président Poutine en 2012. (Marie-Aude Roux, Le Monde, le 30 septembre 2013)

Grève au théâtre San Carlo de Naples

par http://humanrightsdefence.org/

A Naples, le concert qui devait inaugurer la saison symphonique du théâtre San Carlo samedi a été annulé. Le personnel du théâtre est en grève pour protester contre le nouveau décret concernant le système de financement des institutions culturelles en Italie, actuellement en discussion à la chambre. Les employés du théâtre craignent de voir leurs salaires diminuer, salaires déjà en-dessous de la moyenne nationale, ont-ils précisé.

Grève des orchestres allemands ce lundi

par http://humanrightsdefence.org/

Orch_AllUne centaine d'orchestres allemands ont organisé une manifestation nationale et journée de grève ce lundi. L'Orchestre Philharmonique de Berlin a commencé à 10h00 en face de l'immeuble de la Philharmonie de Berlin et sera suivi par beaucoup d'autres grands orchestres allemands à Hambourg, Cologne, Francfort, Stuttgart, Munich, Dresde et Leipzig ainsi que de nombreux orchestres régionaux de toute l'Allemagne.
Les musiciens protestent contre les récentes coupes réalisées dans le paysage des orchestres allemands. Leur nombre est tombé de 168 orchestres en 1992 à 131 en 2013. 37 orchestres professionnels ont disparu ou ont été contraints de fusionner, ce qui représente quelques 2500 emplois de perdus pour les musiciens professionnels. Les espoirs des jeunes étudiants en musique des 24 conservatoires allemands s'amenuisent. Aujourd'hui, les musiciens ont leur mot à dire: garder nos orchestres professionnels vivant en Allemagne! Arrêtez de nouvelles fermetures! En allemand: "Orchesterland D - Einzigartig. Erhaltenswert."
Deuxième message de cette journée: beaucoup de musiciens d'orchestre sont en attente d'une subastancielle augmentation de salaire substantielle de leurs salaires qui sont liés à la fonction publique. Sine service publique de 2010 a obtenu une augmentation de salaire à environ 8 pour cent. La négociation collective sur cette question va commencer le 1er Octobre 2013.

Des dissidents exigent le licenciement de Gergiev du Mariinsky

par http://humanrightsdefence.org/

Un groupe de mécontents a demandé au ministre de la Culture de Russie de licencier Valery Gergiev en tant que directeur artistique du Théâtre Mariinsky arguant du fait qu'il est là depuis 25 ans sans aucune réélection et détient trop de pouvoir sur ses différentes filiales, y compris l'Académie des chanteurs. De plus, la qualité des spectacles, affirment-ils, est en déclin. La pétition n'a attiré jusqu'ici qu'une cinquantaine de signatures. Il est vrai que, Gergiev étant un ami intime du président Poutine, les signataires risqueraient des sanctions personnelles. Quelles sont donc les motivations de Lida Ajhi, auteur de la pétition, à prendre de tels risques ?

 

Procédure de mise en faillite pour le New York City Opera

par http://humanrightsdefence.org/

NY_City OperaFace à une saison qu'il ne peut payer, le conseil d'administration du New York City Opera a voté jeudi pour entamer une procédure de faillite si elle n'arrive pas à lever 7 millions de dollars avant la semaine prochaine. Il apparaît de plus en plus improbable que l'opéra atteigne cet objectif. Cette faillite mettrait un point final à une société qui a été appelée "l'opéra du peuple" par le maire Fiorello H. La Guardia quand elle a été fondée il y a 70 ans. Depuis, le City Opera a donné de nombreuses "Premières" et aidé les débuts de chanteurs tels Beverly Sills, Samuel Ramey et Plácido Domingo. Le prix abordable des places a initié plusieurs générations de New-Yorkais à l'opéra.