Le versant religieux de Monteverdi

par
Heras Cassado

Claudio MONTEVERDI
(1567 - 1643)
Selva morale e spirituale: extraits
Ensemble Balthasar Neumann, dir.: Pablo HERAS-CASADO
2017-DDD-58'22-Textes de présentation en français, anglais et allemand-Harmonia Mundi HMM 902355La notice le souligne: les Selva morale e spirituale sont le testament spirituel de Monteverdi. Ce qui frappe, par le biais de cette anthologie extraite d'une somme de plusieurs heures de musique, c'est l'incroyable diversité de l'expression de la foi. Dans la musique du compositeur de l'Orfeo, celle-ci s'exprime bien au-delà de l'enceinte de l'église et prend un caractère domestique et intimiste. Lui-même parlait de seconda praticca pour qualifier cette partie de son art où les distances s'estompent, où le religieux devient familier. Il est d'ailleurs remarquable que ces « madrigaux religieux » présentent plus qu'un air de parenté avec ses propres pages vocales profanes. Certaines pièces sont pleines de verve, d'autres impressionnent par des thèmes chromatiques troublants. Quelle que soit la variété de climat et d'expression, ces partitions ont cependant en commun le style concertant vénitien, aux somptueux ornements, que Monteverdi porte à un niveau égalé seulement par les Gabrieli. La vivacité et la fraîcheur de l'interprétation de Pablo Heras-Casado et ses complices sont remarquables et suggèrent un éclairage à bien des égards nouveau, malgré les artistes, assez nombreux, qui se sont déjà mesurés à ce monument, au disque tout au moins. Même s'il est, sur le plan musicologique, un peu dépassé aujourd'hui, Michel Corboz frappe toujours par son immense ferveur tout au long de son intégrale fondatrice. Konrad Junghänel, aux antipodes de celui-ci, propose, en deux fois moins de temps, l'oeuvre entière dans une optique bien plus en accord avec nos concepts esthétiques actuels, une vision qui n'a pas pris une ride depuis 2001. On n'oubliera pas non plus les Sixteen et leur chef, Harry Christophers, chez Coro et l'on espère que l'intégrale de La Venexiana sera bientôt rééditée par Glossa. Si l'on préfère des sélections en un disque, on ne pourra que conseiller celui, devenu un classique, de William Christie et ses Arts Florissants, celui de Sei Voci chez Naïve (à rééditer) ou encore celui de Roland Wilson chez Sony, sans oublier Andrew Parrott et Emma Kirkby (Warner à rééditer). Malgré cette richesse, l'amateur pourra sans crainte se diriger vers cette nouvelle production de Harmonia Mundi qui réussit le pari de brosser un panorama complet de l'univers expressif du génie italien dans une optique passionnante de bout en bout.
Bernard Postiau

Son 9 - Livret 9 - Répertoire 10 - Interprétation 10

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>