Les Festivals de Wallonie font peau neuve et célèbrent le clavier sous toutes ses formes

par
Les Festivals de Wallonie

2017 est une année de changements pour les Festivals de Wallonie. Un nouveau nom (le « s » en plus), une nouvelle identité visuelle et une programmation qui s’écarte des thèmes géographiques ou à caractère conceptuel précédemment traités. Du 10 juin au 27 octobre, les Festivals de Wallonie feront la fête à la famille des claviers !En conservant ce qui faisait leur force, Les Festivals de Wallonie fédèrent sous une même bannière un bel éventail de genres et de styles. En effet, le Festival Musiq’3, le Festival Musical de Namur, le Royal Juillet Musical de Saint-Hubert, le Festival de Stavelot, le Festival Musical du Hainaut, le Festival Musical du Brabant Wallon et Les Nuits de Septembre/Liège sont 7 festivals distincts, mais unis par l’ambition commune de rendre la musique classique accessible à un public large et diversifié. Outre ce nouveau nom, appelé à devenir un label fort et reconnaissable à l’étranger, Les Festivals de Wallonie ont abordé différemment la notion de thème et d’invité d’honneur. Dans cette édition 2017, le choix ne repose plus sur des émotions, des concepts géographiques ou généraux (L’Amour, l’Orient et l’Occident, Musiques en Contrastes…) mais sur une famille d’instruments : celle des claviers sous toutes ses formes. Le piano sera bien sûr au rendez-vous, mais aussi le clavecin, le carillon, le kalimba, l’accordéon, le célesta, les vibraphones ou xylophones, les marimbas… sans oublier l’orgue. L’instrument phare du répertoire sacré sera mis en relief dans une douzaine de concerts, ainsi que dans une approche pop-rock décoiffante. Pour s’exprimer dans cette thématique, les Festivals de Wallonie s’associent plus particulièrement avec le talent de trois artistes: l’accordéoniste et bando­néo­niste belge Manu Comté, le bandonéoniste français William Sabatier et le compositeur belge Pierre Bartholomée, qui célébrera ses 80 ans avec le public et les artistes des Festivals de Wallonie. Tous bénéficieront d’un coup de projecteur au travers de différentes programmations tout au long de l’été et de l’automne. Mais 2017, c’est aussi l’année des 450 ans de Claudio Monteverdi, le génial inventeur de l’opéra. Ses œuvres seront interprétées de Bruxelles à Stavelot et de Namur à Saint-Hubert, notamment par l’ensemble Clematis & Zachary Wilder, par l’Ensemble Résonance et par Marco Beasley and the Regenc’hips. Les enfants donneront une leçon de vie aux adultes pressés dans Momo: l’étrange histoire des voleurs de temps et de la jeune enfant qui rendit aux gens le temps volé, la production à destination du jeune public et des familles. Patrick Leterme, partenaire de longue date des Festivals de Wallonie, a adapté dans une forme de théâtre musical le célèbre roman de Michael Ende. Les Festivals de Wallonie sont de nouveau associés au projet MusMA, au travers duquel 6 opérateurs européens entendent offrir un plus large rayonnement à la musique contemporaine sur les ondes radio. C’est en revanche leur première participation – aux côtés de la RTBF- Musiq’3, à Supernova. Cette initiative d’opérateurs flamands née en 2014 vise à dénicher les étoiles de la scène classique belge de demain.

... Nous y reviendrons... car les "s" ajoutés semblent avoir donné à la Fédération un nouvel élan sous la houlette de sa nouvelle directrice, Isabelle Bodson. 

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>