Les Gabriel aux anges ?

par
Gabriel Pierné (1863-1937) Trio pour piano, violon et violoncelle en do mineur op. 45 Gabriel Fauré (1845-1924) Trio pour piano, violon et violoncelle en ré mineur op. 120 Trio Wanderer, Jean-Marc Phillips-Varjabédian, violon, Raphaël Pidoux, violoncelle, Vincent Coq, piano 2014-DDD-57'35''-Textse de présentation en français, anglais et allemand - 1 CD Harmonia Mundi HMC 902192 Ils n'ont écrit qu'un seul trio pour piano, violon et violoncelle, Fauré en 1923, l'année qui précède sa mort et Pierné, un peu avant, en 1920-21. Deux trios français, certes. Mais quelle différence entre le post-franckisme complexe de Pierné et le style épuré du dernier Fauré !Successeur de César Franck à l'orgue de Sainte-Clotilde, on ne joue plus guère Pierné. On aimerait pourtant réentendre son Saint François d'Assise ou son Ramountcho d'après Pierre Loti. Son trio est donc une belle occasion de découvrir son style, un mélange de Franck, bien évidemment, des relents de Brahms et de Ravel. On y entend de fréquentes réminiscences des changements de rythmes de la sonate pour violon et piano de Debussy. Le trio occupe 39 minutes - plus de 2/3 - de l'enregistrement ; à la fin du long premier mouvement de 18 minutes, on est heureux d'entendre le réveil rythmique du curieux allegro scherzando en 8/8 joué en 3+5/8 agrémenté de beaux glissandi du violon et de délicats pizzicati du violoncelle. Fauré, lui, nous livre un chef d'œuvre d'un peu plus d'un quart d'heure. Limpidité et douceur dans le premier mouvement, la superbe mélodie du second mouvement, la virtuosité de l'écriture : ce trio est l'occasion de la rare photo du compositeur avec le trio Thibaut, Cortot, Casals. À l'occasion de ce concert, les commentaires diront de Fauré : s'il vit jusqu'à cent ans, jusqu'où ira-t-il ? Que dire de plus ? Le trio Wanderer est un habitué de la musique française, il a déjà à son actif les quatuors avec piano de Fauré, les trios de Saint-Saëns, de Ravel et de Chausson. C'est dire qu'il se trouve à l'aise dans les deux trios enregistrés ici ; une tâche beaucoup plus facile pour Gabriel Fauré que pour l'autre Gabriel : Pierné ! Jean-Marie André Son 8 – Livret 8 –  Répertoire 9 – Interprétation 9

Les commentaires sont clos.