Les nouveautés chez Henle

par
- En collaboration avec Universal Edition, Henle propose "Im Nebel", ("Dans les brumes") de Leos Janacek. La musique pour piano ne prend qu’une place restreinte mais musicalement essentielle dans l’œuvre de Janácek. La présente édition de "Im Nebel" réalisée par Jirí Zahrádka, éditeur averti des œuvres de Janácek, le démontre d’une façon impressionnante. Le petit cycle vit le jour en 1912 et fut publié pour la première fois l’année suivante. Mais, comme souvent, Janácek se laissa inspirer à réviser l’œuvre: après la création à Prague par le pianiste Stepán Václav en décembre 1922, le compositeur et l'interprète se lancèrent ensemble dans sa révision, laquelle parut en 1924. Cette nouvelle édition Henle Urtext se base sur cette version de dernière main et propose également des solutions convaincantes à des questions pratiques comme la réalisation des indications de pédale souvent contradictoires de Václav et Janácek. HN 1247 - UE 37004 - Préface en allemand, anglais, français - Commentaires critiques en allemand et anglais - 30 pages. - Sonate n°2 en Fa Majeur op. 123 pour violoncelle et piano de Camille Saint-Saëns. Après le succès fulgurant de la première Sonate pour violoncelle et piano de 1872 (HN 1057), l’éditeur ne cessa de demander au compositeur une deuxième sonate pour cette formation. Mais ce n’est qu’en mars 1905, sous le climat clément de l’Algérie, que Saint-Saëns céda à la pression et composa une grande sonate en quatre mouvements. Lui-même la considérait supérieure à la première, étant même persuadé d’avoir fourni aux violoncellistes, avec le troisième mouvement "Romanza", un pendant au fameux "Cygne" du Carnaval des animaux (HN 943). L’œuvre nouvelle est cependant restée jusqu’à aujourd’hui dans l’ombre de la première sonate, notamment à cause de ses plus grandes exigences techniques et musicales. Cette édition Henle Urtext, première édition critique de l’œuvre, donne désormais l’occasion de redécouvrir cette oeuvre éditée sous la direction de Peter Jost. HN 1280 - Préface en français, anglais, allemand - Commentaires critiques en allemand et en anglais - Doigtés de la partie de piano par Pascal Rogé et de la partie de violoncelle par David Geringas. - Prélude à l'après-midi d'un faune de Debussy - Ravel, arrangement pour piano à 4 mains. L’admiration de Ravel pour la pièce pour orchestre de Debussy était sans limite. Dans une interview, il déclara même que son souhait le plus profond était de mourir au son de ce "miracle unique dans toute la musique". Bien que Debussy en eût publié lui-même une version pour deux pianos, Ravel entreprit en 1910 un arrangement pour piano à 4 mains qui parut la même année chez Fromont à Paris, offrant une lecture personnelle de l’œuvre. Pour l’édition Henle-Urtext qui repose pour la première fois sur l’ensemble des sources disponibles, l'éditeur a pu rallier la collaboration de Denis Herlin, spécialiste de Debussy. Les doigtés sont d’Andreas Groethuysen, du célèbre duo Tal & Groethuysen. HN 1259 - Préface en français, anglais, allemand - Commentaires critiques en allemand et en anglais - 31 pages. - Dolly op. 56 pour piano à 4 mains de Gabriel Fauré. Les six pièces constituant cette petite suite furent composées entre 1893 et 1896 et inspirées par Hélène Bardac, fille d’une cantatrice amie. Née en 1892, la demoiselle était surnommée "Dolly" (petite poupée) à cause de sa silhouette menue et délicate. Les numéros, pour la plupart écrits pour son anniversaire ou le Nouvel An, reflètent le monde de l’enfant grandissant, de la berceuse à la danse pleine de tempérament. Mais le tout n’a pas été pris trop au sérieux par Fauré comme le démontrent les allusions subtiles à sa propre musique et à celle d’autres compositeurs. Ces pièces, vite devenues populaires, contiennent, malgré leur structure de base simple, de nombreuses finesses harmoniques et rythmiques caractéristiques du compositeur français – "musique pour enfants" qui convient aussi parfaitement aux adultes. HN 1278 - Edition de Christiane Strucken-Paland - Doigtés de Andreas Groethuysen Préface en français, anglais, allemand - Commentaires critiques en allemand et en anglais - 47 pages. - Mozart : Quatuors à cordes Vol. IV : Quatuor Hoffmeister et les Quatuors prussiens Dans les années à venir, les 26 quatuors à cordes de Mozart paraîtront en Urtext chez Henle – en partition et en parties séparées. Toutes les éditions publiées à ce jour laissaient à désirer à bien des égards, notamment en ce qui concerne le placement correct des signes de dynamique. La présente édition, qui a bénéficié du concours artistique du Quatuor Armida, puise dans les acquis les plus récents de la philologie et de l’interprétation mozartiennes. La collection est inaugurée par la publication des quatre derniers quatuors: le quatuor dit "Hoffmeister" ainsi que les trois quatuors Prussiens K. 575, 589 et 590. La composition des trois dernières œuvres pourrait avoir été inspirée par l’excellent violoncelliste qu’était le roi de Prusse Frédéric Guillaume II – les violoncellistes d’aujourd’hui pourront en tous cas prendre plaisir à de nombreuses et belles cantilènes. Ce mêmes quatuors sont également publiés en partition d'étude. Préface en français, anglais, allemand - Commentaires critiques en allemand et en anglais. HN 1123 et HN 7123 (partition d'étude). - Le Trio pour piano, clarinette (violon) et violoncelle en ré mineur op. 3 d'Alexander Zemslinsky Alexandre Zemlinsky est surtout connu pour ses opéras et ses lieder avec orchestre à l’orchestration postromantique luxuriante. Son Trio avec clarinette op. 3, véritable coup de maître de jeunesse composé en 1896, s’inspire encore largement de son premier grand modèle, Johannes Brahms, tant sur le plan du langage que de l’instrumentation. Après la création viennoise, Brahms, emballé par l’oeuvre, alla jusqu’à recommander le trio à son éditeur Simrock, l’encourageant à le publier. Étant donné que l’autographe est perdu, l'édition Henle repose sur le texte musical de la première édition. Examinée très attentivement, la partition a été corrigée des nombreuses et parfois flagrantes fautes de gravure. En plus de la partition pour piano, l'édition comporte une partie séparée de clarinette en Sib/La, la partie alternative originale de violon, ainsi que celle de violoncelle. HN 578 - Préface en français, anglais, allemand - Commentaires critiques en allemand et en anglais - 65 pages. - Plaisanterie musicale K. 522 pour 2 violons, alto, basse et 2 cors en Fa de Mozart L’édition Urtext de Henle est bourrée de fautes! L'éditeur l’admet en toute sérénité, car toutes les fausses notes viennent de Mozart en personne ; il les a très délibérément disposées dans sa Plaisanterie musicale. Dans cette amusante drôlerie, Mozart parodie, mais non pas en premier lieu, les musiciens qui jouent faux (le titre ajouté par la suite de "Sextuor des musiciens de village" n’est pas de lui). Cette œuvre de musique de chambre en forme de plaisanterie est plutôt un méchant coup de griffe à l’endroit des compositeurs amateurs de son temps, dont Mozart dénonce impitoyablement le manque d’imagination et les maladresses d’écriture. Un plaisir musico-intellectuel, disponible pour la première fois dans une authentique qualité Urtext. L'édition repose sur le manuscrit autographe de Berlin. Egalement en partition d'étude (HN 7281) HN 1281 - Préface en français, anglais, allemand - Commentaires critiques en allemand et en anglais - 55 pages. - Bach - Busoni : Préludes de Choral, arrangement pour piano Les dix Préludes de chorals sont, avec la Chaconne pour violon seul, les transcriptions pour piano d’œuvres de J. S. Bach les plus connues de la main de Busoni. Contrairement à la Chaconne que Busoni destina au concert, il transcrivit les Préludes de chorals en "style de chambre". Une grande partie de ce cosmos organo-pianistique convient aussi aux pianistes amateurs avancés. Nous publions pour la première fois la version de dernière main de Busoni en édition Urtext moderne, à laquelle s’ajoutent les précieux doigtés de Marc-André Hamelin. L’annexe contient en plus un onzième Prélude de choral, jamais publié auparavant: la tentative de Busoni de transcrire "Aus tiefer Not". Le compositeur lui-même déclara que l’exécution de cette polyphonie à six voix "exige le maximum de l'interprète" – mais jugez vous-même! HN 1293 - Préface en français, anglais, allemand - Commentaires critiques en allemand et en anglais - 60 pages. - La Romance en fa mineur op. 11 pour violon et orchestre d'Antonin Dvorak - Réduction avec piano L’année 1873 représenta pour Dvorák un tournant. Suite au refus de son opéra Le Roi et le charbonnier, il essaya de donner une nouvelle direction à son œuvre. Son Quatuor à cordes en fa mineur op. 9, achevé la même année, devait marquer le coup d’envoi d’un nouveau style, moins influencé par la musique de Wagner. A sa grande déception ce quatuor subit un échec auprès des musiciens. Malgré ces expériences douloureuses, Dvorák donna une deuxième chance au mouvement lent du Quatuor et le transforma en une Romance pour violon et orchestre ou piano, laquelle fut exécutée en 1877 avec beaucoup de succès. Les doigtés et les coups d’archet de Antje Weithaas confèrent une brillance toute particulière à l'édition Henle Urtext de ce petit bijou de la littérature pour violon. HN 1350 - Préface en français, anglais, allemand - Commentaires critiques en allemand et en anglais - 34 pages. - Oeuvres choisies pour clavier de Johann Jacob Froberger À l’occasion du 400e anniversaire de la naissance de Froberger célébré en 2016, Henle propose un recueil attrayant et pratique d’œuvres du compositeur. À chaque fois, une toccata, une fantasia et une canzon invitent à un voyage à la découverte de l’univers du premier baroque. Il s’achève sur les célèbres variations "auff die Mayerin". Grâce à cette œuvre, les clavecinistes, mais également les pianistes d’aujourd’hui, découvriront avec bonheur la musique de Froberger. L’édition Henle, due à Peter Wollny, spécialiste du compositeur, répond aux diverses attentes. HN 1361 - Préface en français, anglais, allemand - 20 pages. - La Sonatine de Bela Bartok Bartók utilisa dans sa Sonatine différentes mélodies provenant de la musique instrumentale populaire roumaine. Un regard sur les sources permet de suivre comment, en 1915, la pièce se dégagea lentement de toute une série de transcriptions pour piano de mélodies populaires roumaines et parvint à sa forme en trois mouvements. Dans l'édition Urtext publiée préalablement à l’édition des œuvres complètes, László Somfai, le spécialiste de Bartók, explique la genèse passionnante de l’œuvre et la révision ultérieure de Bartók, au cours de laquelle ce dernier modifia non seulement les tempi mais également les doigtés. Les indications tirées de témoignages et d’enregistrements de Bartók pour l’exécution de son écriture pianistique complètent les informations autour de l’œuvre et invitent à aborder la Sonatine sous un nouvel angle. HN 1401 -Préface en français, anglais, allemand - Commentaires critiques en allemand et en anglais - 14 pages.

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>