Les nouveautés des Editions du Centre de Musique baroque de Versailles

par
Les superbes éditions du Centre de Musique baroque de Versailles, d'une magnifique clarté de gravure et très documentées proposent à nouveau quelques pièces rares à redécouvrir ou faire découvrir.  « Héraclite et Démocrite » de Stuck Jean-Baptiste Stuck encore orthographié Stouck, dit Batistin, Baptistin, Baptistain ou Battistin est né à Livourne en Italie le 6 mai 1680 et mort à Paris le 8 décembre 1755. On sait qu'il participa à la refonte de L’inganno innocente, opéra d'Albinoni composé en 1701 et représenté au San Bartolimeo de Naples sous le nouveau titre de Rodrigo in Algieri le 10 décembre 1702. Il semble être arrivé à Paris peu de temps après car l’un de ses airs est présent dans l’un des recueils de Ballard, « pour l’année 1701 », publié en 1705. S’exerçant dans l’entourage du prince de Carignan, il intègre le cercle du futur Régent en devenant officiellement « ordinaire de la musique du duc d’Orléans » en 1707. Il y développe la musique italienne que le prince affectionne et publie son premier livre de cantates françaises en septembre 1706. On lui connaîtra ensuite une série de cantates françaises et d'opéras. L'édition de Héraclite et Démocrite, cantate à deux voix et symphonie est proposée par Julien Dubruque dans la série « Les Essentiels » - collection Voix solistes – Ensemble vocal. La partition est proposée en version direction et parties séparées ainsi qu'en version réduction clavier. Préface en français et en anglais et notes critiques. Livret et traduction en français et en anglais. 58 pages (CAH 269) DardanusLa « Suite de Dardanus » de Jean-Philippe Rameau, arrangée à 5 parties « De nombreux arrangements conservés témoignent de la faveur dont jouissait la musique orchestrale de Rameau que l'on voulait pouvoir exécuter chez soi, au clavecin grâce à la partition gravée, mais aussi à plusieurs instruments (« en concert » voire à grand effectif « à grand concert » grâce à des parties manuscrites. [...] Cet arrangement a été fait avec un goût et un soin certains, qui permettent de l'éditer aujourd'hui. Les morceaux, jamais transposés, sont regroupés par suites du même ton, majeur ou mineur, conformément à la tradition. Les parties séparées font allusion à au moins deux violons, deux hautbois ou flûtes, une quinte, des bassons et des basses, soit environ deux instruments par pupitre pour un effectif total d'environ 10 instrumentistes » (Julien Dubruque). Préface et appareil critique en français. (CAH 273) 081215_162934_PEEL_gkcApCLe Concerto pour violon op. X n°6 de Jean-Marie Leclair Edition proposée par Louis Castelain. Série « Les Essentiels » - Collection Orchestre. Préface en français et en anglais. Appareil critique. Version condicteur. La réduction clavier et le matériel d'orchestre sont à paraître. 57 pages (CAH 277) « Les Nations » Vol. 1 Premier ordre « La Française » et Vol. 3 Troisième ordre « L'Impériale » de François Couperin. Editions proposées par Julien Dubruque. Série « Les Essentiels » - Collection Musique de Chambre. Préface en français et en anglais. Appareil critique. 47 et 61 pages. Versions conducteur, pour deux clavecins et matériel d'orchestre (Vol. 1 CAH 281- Vol. 3 CAH 283) Mondonville« Cantate Domino » de Jean-Joseph-Cassanéa de Mondonville L'édition de ce grand motet de 1742 est proposée par Louis Castelain. Collection Choeur et orchestre. Préface en français. Textes latins traduits en français. Appareil critique. 111 pages (CAH 276). Rappelons la parution antérieure du « Nisi Dominus » de 1743. (CAH 274)

Les commentaires sont clos.