Les nouveautés du CMBV

par
de Brossard

Les partitions du Centre de Musique Baroque de Versailles sont toujours très attendues pour les répertoires abordés, la pertinence de leurs appareils critiques et leurs qualités d'impression. Aujourd'hui, elles nous proposent des oeuvres de Sébastien de Brossard, Jean-Féry Rebel et Lully.  

Sébastien de Brossard : les Motets imprimés
Edition critique de Jean Duron
Neuvième et dernier volume de la collection monumentale dédiée au compositeur Sébastien de Brossard, cette édition critique réunit vingt-neuf œuvres : seize motets composés entre 1695 et 1712, un cycle complet de neuf leçons de Ténèbres imprimées en 1721, ainsi que quatre motets restés manuscrits.
Sébastien de Brossard (1655-1730) est un compositeur normand, maître de musique à Strasbourg et à Meaux, théoricien et collectionneur. Bien connu pour son immense et précieuse collection conservée à la Bibliothèque Nationale de France, il nous a également laissé un important corpus de musique sacrée qui propose une synthèse tout à fait originale des styles français et italien, dans une dynamique comparable aux Goûts réunis chers à François Couperin. Ces superbes motets connurent un succès éditorial immédiat. À la fois novateurs dans leur forme et leur modernité ils permettent d’observer les rapports qu’entretenait Sébasien de Brossard avec la maison Ballard. L’éditeur scientifique du volume nous relate l’étonnante genèse de ces recueils imprimés dans le contexte éditorial français et les multiples intentions du compositeur : travail sur les durées et les effectifs des œuvres, ambition pédagogique, innovations esthétiques, choix des textes et destinations liturgiques, etc. Enfin, la beauté et l’originalité des quatre motets inédits que Christophe Ballard ne put intégrer au volume Prodromus musicalis II, déjà conséquent, ont convaincu Jean Duron d’en proposer une restauration permettant aux musiciens de les découvrir et les interpréter. Fondateur et directeur (1989-2007) de l’Atelier d’études sur la musique française des XVIIe & XVIIIe siècles du Centre de musique baroque de Versailles (dont le pôle Recherche est associé au CESR – UMR7323), Jean Duron est actuellement chercheur au CMBV et directeur des collections de livres. Il travaille sur la musique à l’époque de Louis XIV, principalement aux moyens de son interprétation : effectifs, contrepoint, composition, structures, affects et théorie. Il travaille actuellement sur l’édition d’un manuscrit sacré du XVIIe siècle ainsi que sur une édition critique électronique de l’Harmonie universelle de Marin Mersenne.
Introduction et textes latins en français et en anglais. ISMN 979-0-707034-729 - 140 €.

Pièces pour le violon Vol. 1 et Vol. 2 de Jean-Féry Rebel
Jean-Féry Rebel (1666-1747), violoniste et compositeur, fut un des précurseurs de l’école française de violon. Il est l’archétype du virtuose-compositeur du XVIIIe siècle, dont l’œuvre reflète l’activité d’interprète. Il fut parmi les premiers, vers 1695, à composer des sonates en France, qu’il ne publia, comme Couperin, que des années plus tard. En 1705, il publie ce premier livre de Pièces pour le violon avec la basse continue, jalon important dans le développement de la sonate pour violon française : classiques dans leur forme de suites de danse, mais particulièrement innovantes pour leurs modes de jeu. Les caractères d’imprimerie musicale et les clés françaises (clé de sol 1re ligne et diverses clés d’ut dans la partie de dessus) rendent souvent peu lisibles certains éléments complexes du jeu du violon ; la partition qui en résulte est malaisée à déchiffrer. Cette édition moderne, qui comprend également des parties séparées pour le violon et la basse continue, et une réalisation de celle-ci, facilite la lecture et l’exécution, tout en rendant hommage à ces oeuvres.
Introduction en français et en anglais - ISMN 979-0-56016-291-1 - 35 € (Vol. 1) - ISMN 979-0-56016-292-8 - 33 € (Vol. 2)

Miserere LWV 25 de Jean-Baptiste Lully
Créé pendant la Semaine Sainte de l’année 1663 par les chanteurs de la Chambre et de la Chapelle du Roi et l’orchestre des Vingt-quatre Violons, le Miserere de Lully fut admiré en son temps et longtemps considéré comme le modèle du grand motet français Le Psaume 50, avec ses vingt versets courts aux affects variés offrit à Lully l’occasion de prouver, dans le genre du motet, son talent de dramaturge. À une époque où l’écriture contrapuntique dominait encore la musique sacrée, les contrastes dramatiques introduits par Lully, en usant de tous les artifices d’écriture permis par le double-chœur, représentèrent une véritable nouveauté en France. Cette partition peut être interprétée par différents effectifs vocaux et orchestraux. Au minimum, il faut un petit chœur de 6 solistes (2 dessus, 1 bas-dessus, 1 haute-contre, 1 taille, 1 basse), un grand chœur à 5 voix (dessus, haute-contre, taille, basse-taille, basse), un orchestre à cordes, et un orgue positif. Cette édition du Centre de musique baroque de Versailles comporte une introduction historique en français et en anglais, le texte latin chanté et sa traduction, la partition et un appareil critique. La réduction clavier et le matériel du Miserere sont également disponibles.
ISMN 979-à-56016-290-4 - 45 €

LullyAirs et scènes italiennes pour dessus, haute-contre et basse de Jean-Baptiste Lully
Ce volume comprend l’intégralité des airs et des scènes composés par Jean-Baptiste Lully sur des textes italiens, pour dessus (soprano), haute-contre (ténor léger) ou basse, comprenant solos, duos et trios. D’un caractère plutôt comique, à quelques exceptions, ces pièces sont extraites des ballets et comédies-ballet que Lully eut l’occasion de composer pour Mazarin, pour le mariage de Louis XIV ou pour la cour, avant de s’investir tout entier pour la tragédie en musique. En version voix/clavier, ce volume vient compléter les trois volumes d’airs en français de Jean-Baptiste Lully (airs d’opéra pour dessus, pour haute-contre et taille et pour basse-taille et basse). On y trouvera une excellente occasion de se familiariser avec le style français du XVIIe siècle sans les problèmes spécifiques aux voyelles nasales de la langue. Avec le recueil des airs italiens de Campra, c’est une source renouvelée de duos et trios à mettre en scène. Les textes et l'introduction sont en français et en anglais.
ISMN 979-0-56016-756-5 - 46 €

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>