Lorsque la Belgique s'exportait en musique...

par
De Wert

Giaches de WERT
(1535 - 1596)
Madrigaux extraits de La Gierusalemme liberata et de Il pastor fido
La Venexiana, dir.: Claudio CAVINA
2002-DDD-58'27-Textes de présentation en anglais, français et allemand-Glossa GCD C80911

Cette réédition d'un excellent disque de 2002, signé du toujours parfait ensemble Venexiana, met en lumière l'un des maîtres absolus de la Renaissance, incompréhensiblement méconnu car son génie n'a rien à envier à celui d'un Roland de Lassus, son presque exact contemporain, né trois ans et mort deux ans avant lui. Originaire de Flandre, notre compositeur s'installe jeune encore en Italie où il séjournera successivement à Avellino, Parme où il rencontrera un autre Belge, Cipriano de Rore, et Mantoue. Cette dernière période lui sera triste et le verra en butte à bien des jalousies et drames personnels. Mais c'est sa découverte de la vie musicale à Ferrare qui lui ouvrira les portes de la modernité qui contraste avec le conservatisme de la cour de Mantoue à cette époque. Il n'en faudra pas plus pour que le génie très original de de Wert prenne son envol pour de bon. La concurrence entre Mantoue et Ferrare, souvent dans une atmosphère de saine émulation, nous vaudra, plus de 400 ans plus tard, d'admirer cet art qu'on pourrait qualifier d'absolu, d'un raffinement et d'une noblesse rares. Claudio Cavina et son ensemble puissent dans les 7ème, 8ème et 11ème livres de madrigaux laissés par leur auteur, sur des textes en provenance de deux manuscrits: La Gierusalemme liberata du Tasse et Il pastor fido de Battista Guarini. Les volutes de ces accents intemporels apportent une séduction immédiate à laquelle il est difficile de résister: un disque qui s'impose à tout amateur de musique profane du 16ème siècle. Pour autant, il ne faudrait pas oublier que Giaches de Wert fut aussi un géant dans ses compositions liturgiques. Pour découvrir cet autre pan de sa production hors du commun, nous ne pouvons que conseiller le cd de l'ensemble Stile Antico qui propose une sélection de motets religieux (Harmonia Mundi) ou encore l'anthologie concoctée par Erik Van Nevel chez Accent. Pour finir, notons que le disque de La Venexiana figure également dans le très beau coffret de neuf galettes, paru récemment et au rapport qualité-prix imbattable, qui regroupe plusieurs productions dédiées à l'art madrigalesque italien; au nom de de Wert viennent s'y ajouter ceux de Marenzio, Luzzaschi, Gesualdo et d'India.
Bernard Postiau

Son 10 - Livret 9 - Répertoire 10 - Interprétation 10

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>