Mariss Jansons joue de l ‘orchestre

par

Emmanuel Chabrier
(1841 – 1894) 
España
George Gershwin
(1898 – 1937)
Rhapsody in Blue
George Enescu
(1881 – 1955)
Rhapsodie roumaine n°1, op.11 Nr.1
Maurice Ravel
(1875 – 1937)
Rhapsodie Espagnole
Franz Liszt
(1811 – 1886)
Rhapsodie hongroise Nr.2 (orchestration de Karl Müller-Berghaus)
Denis Matsuev, piano. Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, dir.: Mariss Jansons
DDD-2016-63’57- Livret en anglais et allemand-BR Klassik 900146

A l’âge d’or du disque vinyle, les programmes symphoniques virtuoses faisaient le bonheur des labels et des chefs qui pouvaient donner libre court à leur technique et à leur virtuosité pour construire leur légende. Depuis l’avènement du disque compact puis du téléchargement, la virtuosité pure céda la place à la longueur des œuvres enregistrées : les chefs préfèrent se faire remarquer par de multiples gravures des symphoniques de Mahler ou de Bruckner… Mariss Jansons à la tête de ses incroyables musiciens de l’orchestre de la Radio bavaroise nous offre une plongée dans le temps avec un album dévolu à la pure virtuosité orchestrale. Le chef ne fait qu’une bouchée de ces pièces symphoniques taillées sur mesure pour son charisme en particulier dans la Rhapsodie roumaine n°1 d’Enesco et dans la Rapsodie hongroise n°2 de Franz Liszt. Au pupitre de l’un des plus vertigineux orchestres du monde, le chef peut jouer avec son orchestre pour notre plus grand bonheur : la palette des nuances est infinie et la précision des pupitres est exemplaire !
Hercule des claviers, le tonitruant Denis Matsuev est à son affaire dans la Rhapsody in Blue à laquelle il manque un style jazzyfiant typiquement étasunien mais qui convainc par sa pure puissance pyrotechnique !
Capté  lors d’un même concert munichois, en décembre 2015, ce disque jovial et bien sonnant, saura ravir les oreilles les plus blasées.
Pierre-Jean Tribot

Son 9 – Livret 8 – Répertoire 10 – Interprétation 9

Les commentaires sont clos.