Musique de chambre réaliste-socialiste

par
BABADJANIAN

Aram KHATCHATURIAN (1903 - 1978) Concerto pour violoncelle - Nocturne - Elégie (1) Arno BABADJANIAN (1921 - 1983) La Ballade des Héros (2) Christophe BOULIER (violon), Sho OGUSHI (piano) (1),  Stéphane MAERTENS et Alexander BESANT, pianos (2) 2017-54'-Texte de présentation en français- Promusica CD P-1715

Très étrange parution : une transcription d'un  concerto de violoncelle pour violon et piano, ce n'est pas fréquent ! En outre, ce CD nous permet de faire connaissance avec une flamboyante oeuvre pour deux pianos d'Arno Babadjanian. Le concerto pour violoncelle est sans doute le moins connu des trois concertos de Khatchaturian, le plus tardif aussi (1946). Dans cette transcription étonnante, il est raccourci, de 37' à 18'. La transcription est due au frère du soliste, Régis Boulier,  et date de 1995. Elle respecte le caractère plutôt fantasque et décontracté de l'oeuvre. Le mouvement lent, andante sostenuto, est particulièrement séduisant, avec son léger balancement oriental. Le Nocturne provient de la belle musique de scène pour Mascarade (1941) : morceau très lyrique et superbement interprété. Si Khatchaturian est connu et célébré dans le monde entier, tel n'est pas le cas de son compatriote Babadjanian. Ce compositeur arménien, élève de Chébaline, et membre du Parti,  a suivi une carrière très officielle, comme enseignant et auteur de nombreuses musiques de film et de chansons. Cette Ballade des Héros a été conçue pour piano et orchestre, et créée en 1950. La réduction pour deux pianos donner à entendre une page longue et variée, comme une suite , dans la grande tradition romantique, se rapprochant parfois de Liszt, (le finale !). D'autres passages évoquent Khatchaturian (Andante), ou le Prokofiev de Cendrillon (allegro energico, cantabile). Il faut reconnaître une puissance de jeu remarquable des deux solistes, qui s'en donnent à coeur joie. La marche funèbre (plage 10) est impressionnante. Il  est évident que de belles oeuvres doivent reposer dans les tiroirs de l'Union soviétique, réalistes-socialistes sans doute, mais pas inintéressantes pour cela. Tout est dans le talent du musicien. En voici un bel exemple. Bruno Peeters

Son 9 - Livret 7 - Répertoire 9 - Interprétation 10

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>