Nauséeux

par
Indes galantes

Jean-Philippe RAMEAU
(1683 - 1764)
Les Indes Galantes
Lisette OROPESA Hébé/Zima, Goran JURIC Bellone, Ana QUINTANS L'Amour/Zaïre, Ali TAREQ NAZMI Osman, Elsa BENOIT Emilie, Cyril AUVITY Valère/Tacmas, François LIS Huascar/Don Alvaro, Anna PROHASKA Phani/Fatime, Mathias VIDAL Don Carlos/Damon, John MOORE Adario, MÜNCHER FESTSPIELORCHESTER, BALTHASAR- NEUMANN-CHOR, dir.: Ivor BOLTON, Sidi Larbi CHERKAOUI, chorégraphie et mise en scène
2017-180' -2DVD9 NTSC- 14' Bonus- AUDIO 2.0PCM-5.1 Dolby Digital-sous-titres anglais,français, allemand, espagnol, coréen, japonais-BelAir classiques- BAC138

Pour la première fois, l'auteur de ces lignes a suspendu la lecture d'un DVD. Et pourtant, on pouvait légitimement attendre beaucoup de ces Indes galantes. Hélas, la laideur la plus sinistre rivalise d'emblée avec une insoutenable prétention. Rameau n'est qu'un prétexte, paradoxalement... fort bien interprété par le Müncher Festspielorchester sous la baguette d'Ivor Bolton. Pire : c'est avec un talent certain que le chorégraphe-metteur en scène Sidi Larbi Cherkaoui (secondé hélas par Anna Viebrock) ordonne tout danseurs, chanteurs, décors au service de son implacable névrose. Femmes défigurées, torturées. Sadisme. Profanation religieuse. Son enfer orgueilleusement et savamment réalisé ne cherche pas seulement à détruire, à glacer jusqu'à la moelle mais aussi à séduire. Non pas par des moyens humains (à l'opposé du génie ramiste, du XVIIIème et... du titre !), mais, insidieusement, par l'intellect, la désarticulation des corps et la manipulation des rythmes jusqu'à la nausée. D'autant plus insoutenable que les chanteurs se révèlent admirables, les danseurs accomplis, les figurants d'une discipline de fer et que manifestement tous les moyens ont été offerts ''sur un plateau'' à la tyrannie de l'orgueil malade d'un seul. Que Rameau défiguré lui pardonne s'il le peut (il était célèbre pour son exécrable caractère). Quant au spectateur, il préférera s'éclipser.
Bénédicte Palaux Simonnet

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>