Saint-Saëns à l’italienne

par
Camille SAINT-SAËNS (1835 - 1921) Symphonie n°3 en ut mineur op.78 « symphonie avec orgue » - Le Carnaval des Animaux, fantaisie zoologique pour 2 pianos et ensemble Martha Argerich et Antonio Pappano, piano, Orchestra dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia, Antonio Pappano 2017-DDD-71’26’’-Notice de présentation en anglais, français, allemand-Warner Classics. 0190295755553

Faure/Franck – Papavrami/Goerner

par
Gabriel FAURE (1845 - 1924) Sonate pour violon et piano n°1 en la majeur, Op. 13 – Sonate pour violon et piano n°2 en mi mineur, Op. 108 César FRANCK (1822 - 1890)  Sonate pour violon et piano en la majeur, FWV 8 Tedi Papavrami, violon (Stradivarius « Le Reynier », 1827) – Nelson Goerner, piano 2017-DDD-74’58-Textes de présentation en français et allemand-Alpha-Alpha271

Splendeurs automnales

par
Johannes BRAHMS (1833 - 1897) Sonate n°3 en fa mineur op. 5 - Intermezzo op. 76 N°3, op. 76 n°4 - Capriccio op. 116 n°2, op. 116 n°4 - Intermezzo op. 117 n°2 - Intermezzo op. 118 n°2 - Ballade op. 118 n°3 - Klavierstücke op. 119 - Valse op. 39 n°15 Nelson Freire (piano) 2017-DDD-73'14''- Textes de présentation en anglais, français, allemand-Decca 483 2154

Meyerbeer par Diana Damrau : une évidence !

par
Giacomo MEYERBEER (1791 - 1864) Extraits de Robert le diable, Le Prophète, Alimelek, L’Etoile du nord, L’Africaine, Il Crociato in Egitto, Le Pardon de Ploërmel, Ein Feldlager in Schlesien, Emma di Resburgo, Les Huguenots Diana Damrau, soprano – Orchestre et chœur de l’Opéra National de Lyon, dir.: Emmanuel Villaume 2017-DDD-81’27-textes de présentation en français, allemand et anglais-Erato-0190295848996

Au Palais Garnier, de somptueux ‘Joyaux’   

par
Pour ouvrir sa saison 2017-18, le Ballet de l’Opéra de Paris reprend ‘Joyaux’, le triptyque que George Balanchine avait imaginé durant l’hiver de 1967 en passant devant les vitrines des bijoutiers Van Cleef & Arpels sur la Cinquième Avenue ; et la production fut présentée par le New York City Ballet le 13 avril 1967 au New York State Theater. Le chorégraphe en personne vint à Paris en mars 1974 afin de monter pour la troupe le second volet, ‘Capriccio’. Et le tout entra au répertoire de la compagnie le 19 décembre 2000 en faisant appel à Christian Lacroix pour concevoir les décors et les costumes. Avec l’idée de faire briller une pierre précieuse pour rendre hommage aux capitales de la danse, ‘Emeraudes’ évoque Paris, ‘Rubis’, New York et ‘Diamants’, Saint-Pétersbourg.

Aux limites de l’austérité

par
Maurice DURUFLÉ (1902 - 1986) Requiem pour solistes, chœur, orchestre et orgue op. 9 Ottorino RESPIGHI (1879 - 1936) Concerto grégorien pour violon et orchestre Okka von der DAMERAU (mezzo-soprano), Ljubomir PUSKARIC (baryton), Max HANFT (orgue), Henry RAUDALES (violon), Chœur des Bayerischen Rundfunks, Münchner Rundfunkorchester, dir. : Ivan REPUSIC DDD–2017–72’ 10’’–Texte de présentation en allemand et en anglais–BR Klassik 900320

Transcriptions

par
OPUS 1 Oeuvres de Granados, Szymanowsky, Pärt, Bartok et Pusol Michal Buczowsky, violon ; Aleksander Wilgos, guitare 2017-DDD-51’26-Livret polonais et anglais-CD Verita Nostra / Dux pas de référence numérotée