Un Polonais frénétique

par

Tomasz Jakub OPALKA
(°1983)
Collisions of the Matter–Symphony n° 2 Emerge–Bass Clarinet Concerto–Quadra
Jadwiga CZARKOWSKA (clarinette basse) ;  Polish Sinfonia Juventus Orchestra, dir. : Krzysztof SLOWINSKI ; Warsaw Philharmonic Artists, dir. : Wojciech MICHNIEWSKI ; Polish Radio Symphony Orchestra, dir. : Lukasz BOROWICZ
DDD–2017–61’ 38’’–Textes de présentation en polonais et en anglais–Warner 9 58832 2 5

Mélodies inhabitées

par

Gabriel FAURE
(1845 - 1924)
17 Mélodies - 3e Nocturne et 4e Barcarolle (piano)
« Fauré intime »
Thibaut LENAERTS, ténor, Philippe RIGA, piano Erard 1873
2017-53'10-Textes de présentation et textes chantés en français et en anglais-Chanté en français-Muso mu-017

Une soirée sous le signe de la femme

par

Louise Farrenc (1804 - 1875)

Un des pôles majeurs de la vie musicale luxembourgeoise, l'Ensemble "Solistes Européens" (SEL) rassemble des musiciens originaires des meilleurs orchestres du vieux continent qui, depuis plus de vingt ans se réunissent régulièrement à Luxembourg pour des répétitions, des concerts et des enregistrements, et qui régulièrement aussi partent en tournées. Lundi dernier, il investissait le Grand Auditorium de la Philharmonie pour un concert placé sous le signe de la femme : les compositrices Tatsiana Zelianka (° 1980), Louise Farrenc (1804-1875) et la soliste Elisabeth Leonskaja. 

Mitsuko Ushida, l'orfèvre du clavier

par

Rarement un piano déploie autant de couleurs. Mistsuko Ushida se fait orfèvre du clavier pour nous dire Schubert. Trois sonates étaient au rendez-vous ce 12 novembre à la Philharmonie de Luxembourg : la n°19 en ut mineur D. 958 (1928), la n°13 en la majeur op. 120 D. 664 (1819) et la n°78 D. 894, "Sonate Fantaisie" de 1826, soit une des trois sonates de sa dernière année de vie, la poétique et fraîche sonate d'un jeune homme de vingt-deux ans et la Fantaisie truffée d'alternances quasi improvisées. 

L'homme de génie

par

Joseph HAYDN
(1732 – 1809)
Symphonies N°80, 81 et 19 
Joseph Martin KRAUS (
1756 – 1792)
Symphonie en Do mineur
Kammerorchester Basel, dir. Giovanni Antonini
2017 DDD 78’25 Livret anglais, français, allemand CD Alpha 676

Deux classiques d’Olivier Messiaen

par

Olivier MESSIAEN
(1908-1992)
Poèmes pour Mi–Trois petites liturgies de la présence divine
Jane ARCHIBALD (soprano), Cynthia MILLAR (ondes Martenot), Michael BROWN (piano), Northwest Boychoir, Orchestre symphonique de Seattle, dir. : Ludovic MORLOT
DDD–2017–59’ 26’’–Texte de présentation en anglais–SSM 1016

Rafal Blechacz, éternel espoir ?

par

Johann Sebastian BACH
(1685-1750)
Concerto italien BWV 971 - Partitas n° 1 BWV 825 et 3 BWV 827 - 4 Duetti BWV 802-805 - Fantaisie et fugue BWV 944 - Jésus que ma joie demeure BWV 147 (arrangement Myra Hess)
2017 - DDD - 65'52'' - Textes de présentation en anglais, allemand, français et polonais DG 479 5534

Mahler au plus près

par

Frédéric Chaslin, On achève bien Mahler.
Le procédé est osé et j’ai failli renoncer. Dans un espace-temps libéré de ses contraintes, fluctuant au gré des exigences du récit sans perdre ses repères, Frédéric Chaslin nous convie à un voyage insolite.

Bonnes gens, tous à Lausanne pour AMAHL !  

par

La plupart des théâtres lyriques d’aujourd’hui affichent un souverain mépris à l’égard de la production de Giancarlo Menotti. Mais depuis le début de son mandat à la tête de l’Opéra de Lausanne, Eric Vigié a présenté sa propre mise en scène d’Amelia al ballo et de The Telephone ; et aujourd’hui, il récidive en affichant en une judicieuse traduction française Amahl and the Night Visitors (Amahl et les Visiteurs du soir), une commande de la NBC diffusée par la télévision le 24 décembre 1951 sous la direction musicale d’un Thomas Schippers âgé de vingt-et-un ans.

Page 2 / 2611231020Dernière page »