International Classical Music Awards – ICMA 2017 : les LAUREATS

par

Le Jury des International Classical Music Awards – ICMA a annoncé ce jeudi 19 janvier les noms des lauréats 2017. Un grand cru pour la Belgique !
Le Jury des ICMA est composé de 16 grands médias de 14 pays, bien informés des productions les plus récentes sur le marché de la musique classique. Notre Jury est totalement indépendant et international, et il peut donc fournir des conseils fiables au public mondial. Sur un total de 321 nominations, le Jury a le plaisir de communiquer la liste des Lauréats après deux tours de sélection. Ceux-ci reflètent la variété et le niveau extrêmement élevé de cette liste restreinte à partir de laquelle ils ont été sélectionnés. Aucun autre Prix ne propose une sélection aussi rigoureuse, a déclaré Remy Franck, le Président du Jury.

Bach et Lipatti : le cœur et la raison

par

Jean-Sébastien BACH
(1685 – 1750)
Concerto pour deux pianos en do majeur BWV 1061–Jésus, que ma joie demeure–Chaconne de la Partita n° 2 pour violon en ré mineur BWV 1004 (transcription de Ferruccio Busoni)
Dinu LIPATTI
(1917 – 1950)
Nocturne–Symphonie concertante pour deux pianos et orchestre op. 5
Alberto PORTUGHEIS (piano), Stefano GRECO (piano), Camerata de Cuerdas de la Jol, dir. : Georgina SANCHEZ
DDD–2016–64’ 31’’–Texte de présentation en anglais et en espagnol–The Recording Consort/Itinerant Records iC022

Le Rosenkavalier dans la mise en scène de Robert Carsen à Londres

par
Renée Fleming

Alice Coote (Octavian) et Renée Fleming (La Maréchale) © Alastair Muir

Pour sa nouvelle production de Der Rosenkavalier (la précédente, dans une mise en scène de John Schlesinger, datait de 1984 et fut présentée pour la dernière fois en 2009) le Royal Opera a fait appel au metteur en scène canadien Robert Carsen. C’est une co-production avec le Metropolitan de New York (où Der Rosenkavalier sera à l’affiche au mois d’avril), le Teatro Regio de Turin et le Colon de Buenos Aires.

Une découverte, tant de l’oeuvre que de l’interprète

par

Sergei LYAPOUNOV
(1859 – 1924)
Oeuvres pour piano Vol. 2 : Novelette op. 18 – Barcarolle op. 46 – Humoreske op. 34 – 3 Pièces op. 1 – 7 Préludes op. 6 – Chant du crépuscule op. 22 – Variations et Fugue sur un thème russe op. 49 – Fêtes de Noël op. 41
Florian Noack (piano)
2016-SACD-79’25 »-Textes de présentation en allemand, anglais, français-Ars 38 209

A Genève, un Orchestra Filarmonica della Fenice de grande qualité 

par

Pour la première fois dans le cadre de sa saison symphonique, le service culturel Migros Classics invite l’Orchestra Filarmonica della Fenice à donner trois concerts à Genève, Lucerne et Zürich. A l’instar de celui de la Scala de Milan, les instrumentistes vénitiens se sont constitués en formation indépendante en 2007 et ses sont produits initialement le 10 mai 2010 sous la direction de Riccardo Chailly.

Le bel canto s’installe à l’église, et s’y trouve bien

par

Gaetano DONIZETTI
(1797 – 1848)
Johann Simon MAYR
(1763 – 1845)
Messa di Gloria et Credo en ré, et autres pièces sacrées.
S.K. Thornhill (soprano I), M.S. Pollak (soprano II), M.S. Papenmeyer (alto), M. Adler (ténor), M. Berner (basse), T. Gubba-Chkheidze (violon), Simon Mayr Choir, Members of the Bavarian State Opera Chorus, Concerto de Bassus, dir. Franz HAUK
2016-DDD-1h 26’19 »-Texte de présentation en anglais et en allemand-Livret en latin et en anglais-Chanté en latin-Naxos 8.573605

La clarinette à l’honneur

par

Paul HINDEMITH
(1895 – 1963)
Concerto pour clarinette
Jan VAN DER ROOST
(° 1956)
Concerto pour clarinette
Richard STRAUSS
(1864 – 1949)
Romance pour clarinette et orchestre
Eddy VANOOSTHUYSE (clarinette), Central Aichi Symphony Orchestra, dir.: Sergio ROSALES
2017-DDD-57′ 31 »-Textes de présentation en anglais-Naxos 8.579010

Page 2 / 2041231020Dernière page »