Sensibilités oubliées

par

SERENADE
Mélodies de Gounod, Bizet, Meyerbeer, Chabrier, Chausson, Massenet, Saint-Saëns, Magnard
Thomas HAMPSON, baryton, Maciej PIKULSKI, piano
2017-DDD-57'36-présentation et textes en anglais, français, allemand-chanté en français-pentatone PTC 5186 681

Piazzolla legacy

par

Astor PIAZZOLLA
(1921 – 1992)

Escualo; Vardarito; Milonga del angel; Las cuatro estaciones portenas; Adios nonino; Introduccion al angel; Jeanne y Paul; Balada para un loco; Revirado; Fracanapa
Tomas Cotik, violon, Tao Lin, piano
2017 DDD 64’01 Livret anglais CD Naxos 8.573 789

DIRECTIONS : un panorama de la trompette contemporaine

par

Peter MAXWELL DAVIES
(1934 – 2016)
Litany For a Ruined Chapel Between Sheep and Shore
Giacinto SCELSI
(1905 – 1988) 
Quattro Pezzi Per Tromba Sola
Hans Werner HENZE 
(1926 – 2012)
Sonatina 
Toru TAKEMITSU
(1930 – 1996)
Paths
Ivan FEDELE
(°1953)
High
Matthias PINTSCHER
(°1971)
Shining Forth
Clément Saunier, trompette
2017 DDD 48’46 Livret français, anglais CD KLARTHE Kla 058

Deux musiciens du Nord bien servis

par

Edouard LALO
(1823 - 1892)
Symphonie espagnole
Albert ROUSSEL
(1869 - 1937)
Concert pour petit orchestre - Concerto pour piano
Svetlin ROUSSEV (violon), Alain RAËS (piano), Orchestre de Douai-Région Hauts-de-France, dir.: Jean-Jacques KANTOROW
2017-62' 08''- Textes de présentation en allemand, français et anglais - Arcantus ARC 16006

Un autre concert de nouvel an

par
Poschner

Markus Poschner, nouveau chef permanent du Bruckner Orchestra Linz

Dans le monde de la musique, qui dit 1er janvier, dit concert de nouvel an. C'est vrai en Autriche, mais pas uniquement à Vienne...
Le Bruckner Orchester Linz (BOL) est lui aussi coutumier des concerts de nouvel an.

A l’Opéra Bastille, un ‘Don Quichotte’ époustouflant 

par
Don-Quichotte

Mathias Heymann et Ludmila Pagliero
© Svetlana Loboff / OnP

Pour célébrer dignement les fêtes de fin d’année, le Ballet de l’Opéra de Paris reprend ‘Don Quichotte’ de Ludwig Minkus dans la chorégraphie de Rudolf Nureyev : s’appuyant sur la conception originale réalisée en 1869 par Marius Petipa puis révisée par Alexander Gorski et Pyotr Gusev, le danseur étoile avait élaboré, en 1966, une première version pour la Staatsoper de Vienne ; puis, quinze ans plus tard, il l’avait remaniée complètement pour la troupe de l’Opéra qui l’avait créée triomphalement au Palais Garnier le 6 mars 1981 dans les décors et costumes de Nicholas Georgiadis ; en 2002, avait été conçue une nouvelle production scénique qui bénéficiait des décors d’Alexandre Beliaev, des costumes d’Elena Rivkina et des éclairages de Philippe Albaric et qui est reprise actuellement à l’Opéra Bastille.