Lulu au Festival de Salzburg : une version époustouflante

par

Alban Berg (1885 – 1935)
Lulu, opéra en trois actes terminé par Friedrich Cerha

Patricia Petibon – Tanja Ariane Baumgartner – Pavol Breslik – Cora Burggraaf – Michael Volle – ,Thomas Piffka – Franz Grundheber – Thomas Johannes Mayer – Heinz Zednik – Andreas Conrad – Martin Tzonev – Emilie Pictet – Cornelia Wulkopf, Wiener Philharmoniker, Marc Albrecht, direction

Amour Guerre et Bel Canto

par

Gioachino ROSSINI (1792-1868)
Zelmira

Paris version 1826
Alex ESPOSITO Polidoro, Kate ALDRICH Zelmira, Juan Diego FLOREZ Ilo, Gregory KUNDE Antenore, Marianna PIZZOLATO Emma, Mirco PALAZZI Leucippo, Francisco BRITO Eacide, Savio SPERANDIO Gran Sacerdote di Giove, Orchestra e Coro del Teatro Communale di Bologna, direction Roberto ABBADO – Mise en scène Giorgio BARBERIO CORSETTI

Beethoven sur instruments d’époque

par

Ludwig Van Beethoven (1770-1827)
Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano en Do majeur op. 56 (1803)
Trio Archiduc op. 97 (1811)
Storioni Trio :  Bart van de Roer (pianoforte : Lagrasse 1815), Wouter Vossen (violon avec cordes en boyaux), Marc Vossen (violoncelle avec cordes en boyaux)
The Netherlands Symphony Orchestra, dir.  : Jan Willem de Vriend
2013 – CC72579 – 71’15 » – Notice en Anglais – Challenge Classics

Les 12 finalistes du Concours Reine Elisabeth

par

Les 12 finalistes de la session piano 2013.
De G. à D. 1ère rangée : Remy Geniet (France, 20 ans), Boris Giltburg (Israël, 28 ans), Sangyoung Kim (Corée, 29 ans), Mateusz Borowiak (Grande-Bretagne/Pologne, 24 ans), Yuntian Liu (Chine, 23 ans).
2e rangée : Tatiana Chernichka (Russie, 28 ans), Roope Gröndahl (Finlande, 23 ans), David Fung (Australie, 30 ans), Stanislav Khristenko (Russie, 28 ans), Andrew Tyson (USA, 26 ans), Sean Kennard (USA, 29 ans)

C’est peu après minuit qu’ont été proclamés les noms des douze finalistes du Concours Reine Elisabeth qui se produiront au Palais des Beaux-Arts du 27 mai au 1er juin en compagnie de l’Orchestre National de Belgique dirigé par Marin Alsop. Parmi les douze: deux Russes, deux Chinois et deux Américains; les six autres finalistes se répartissant entre la France, la Finlande, Israël, la Corée, l’Australie et la Grande-Bretagne/Pologne. La Belgique est un peu triste: ses deux candidats qui, cependant, n’ont pas démérités, se sont retrouvés face à une redoutable concurrence.

Rencontre : Aldo Ciccolini, « Lifetime Achievement Award 2013 » des ICMA

par

« Légende du piano déjà de son vivant, Aldo Ciccolini a joué partout dans le monde pendant plus de 60 ans. Ses nombreux enregistrements dont certains révélaient des compositeurs oubliés, tel Eric Satie – « le Schönberg français » pour Ciccolini- ont toujours été bien accueillis par la critique. Maintenant encore il continue de partager sa passion pour la musique avec le public, et sa profonde connaissance du répertoire avec ses élèves. »

Enfin une somme remarquable consacrée à Bartok !

par

0126_JOKERBéla Bartok par Claire Delamarche
Curieusement, on connaissait jusqu’ici une série d’ouvrages concernant des aspects spécifiques de l’oeuvre et de la vie de Béla Bartok mais pas encore de monographie substantielle. On se demandait même pourquoi Fayard n’avait pas encore édité son Bartok … C’est chose faite, et de façon magistrale !

Wesendonck Leider !

par

Lieder et Sonate für Mathilde Wesendonck
Richard WAGNER
1813-1883
Anne RENOUPREZ soprano, Peter TOMEK piano
2012-DDD-61′- livret français, allemand, anglais-textes langue originale allemand ou français-chanté en allemand et français-PAVANE ADW 7548