Deux autres versions du Deutsches Requiem

par

deutsches requiem SinopoliJohannes Brahms (1833-1897)
Ein deutsches
Requiem, op.45

- Prague Philharmonic Chorus, Lubomir Matle, chef de chœur – Czech Philharmonic Orchestra, Giuseppe Sinopoli, direction – Lucia Popp, soprano – Wowlfgang Brendel, baryton
2014-DDD-75’58-textes de présentation en anglais-Deutsche Grammophon 478 6970
- London Symphony Chorus, Simon Halsey, chef de chœur – London Symphony Orchestra, Valery Gergiev, direction – Sally Matthews, soprano – Christopher Maltman, baryton
2014-SACD-64’07-Textes de présentation en anglais, allemand et français-London Symphony Orchestra LSO0748

Quatuor Arsys, la passion du saxophone

par

Joseph Jongen (1873-1953) : Quatuor en forme rapsodique libre op.22, pour saxophones
Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : Quatuor à cordes n°8 op.110 (transcription)
Thierry Escaich (1965) : Tango Virtuoso
György Ligeti (1923-2006) : 6 Bagatelles pour quintette à vents (transcription)
Michael Nyman (1944) : Songs for Tony (extrait)
Quatuor Arsys : Paul-Hugo Chartier, saxophone soprano ; Gema Fernandez Arévalo, saxophone alto ; Erik Demaseure, saxophone ténor ; Jérémie David, saxophone baryton

Méli-mélo mystico-religieux

par

PRAYER
Magdalena KOZENA, mezzo-soprano
Christian SCHMITT, orgue
Oeuvres de Bach, Purcell, Verdi, Wolf, Schubert, Dvorak, Bizet, Ravel, Duruflé
2014-74'54-Textes de présentation en anglais, français et allemand-Textes en anglais et chanté en latin, anglais, français, allemand, araméen-DG 479 2067

Impériale Uchida !

par

© Justin Pumfrey / Decca

Une longue carrière, menée avec une réelle humilité face à la musique, limitée à un nombre relativement restreint d'oeuvres puisées dans un répertoire très classique: voici sans doute la raison fondamentale de la familiarité évidente de Mitsuko Uchida avec les pages de Schubert et Beethoven qu'elle a abordées ce 12 octobre, un univers qu'elle côtoie quotidiennement depuis tant d'années.

Jensen à Lille

par

Maurice Ravel (1875-1937) : Alborada del gracioso – Concerto en sol majeur
Claude Debussy (1862-1918) : Prélude à l’après-midi d’un faune
Igor Stravinsky (1882-1971) Petrouchka (version 1911)
Orchestre National de Lille, Eivind Gullberg Jensen - Louis Lortie, piano
Eivind Gullberg Jensen revient à l’Orchestre National de Lille dans un programme coloré et audacieux. Historiquement pas si éloignées, les quatre œuvres se profilent dans des ambiances et des styles différents.

Voltaire et Rameau : une rencontre au sommet

par

Rameau et Voltaire. Temple de la gloire, caricature par Campion de Tersan, 1763.

Le Temple de la Gloire (Rameau)
Voltaire était-il musicien ? Déjà, en 1736, il faisait dire à son Mondain, qui exaltait le bonheur de vivre de l'époque :
" Il va siffler quelque opéra nouveau,
" Ou, malgré lui, court admirer Rameau".

Akademie für Alte Musik Berlin : rigueur et joie

par

Bejun Mehta © Marco Borggreve

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Symphonie n°26 KV 184 ; récitatifs et airs extraits de Ascanio in Alba KV 111 et de Mitridate, re di Ponto KV 87 ; Andante – Allegro extrait de Thamos, König in Ägypten KV 345
Johann Christian Bach (1735-1782) : Grand overture op. 18/4
Christoph Willibald Gluck (1714-1787) : arias extraites de Ezio
Johann Adolf Hasse (1699-1783) : Ouverture d'Ezio
Akademie für Alte Musik Berlin, Bernhard Forck, Konzertmeister – Bejun Mehta, contre-ténor