Dans l'intimité des Maîtres : Paul Badura-Skoda

par

Paul Badura-Skoda
Dans l'intimité des Maîtres
Entretiens avec Antonin Scherrer
Né à Vienne en 1927, Paul Badura-Skoda avait 86 ans à l'heure de ces entretiens. Son père, Ludwig Badura était Morave, sa mère, née Winter, était juive hongroise. Skoda est le nom de son beau-père qu'il adorait, son père ayant été victime d'un accident de moto à 28 ans.

L'ouvrage posthume de Serge Gut

par

Serge Gut nous quittait en avril dernier âgé de 86 ans (voir notre Journal du 5 avril). Il nous laissait son dernier ouvrage : "Tristan et Isolde, l'amour, la mort et le nirvâna" suivi d'une étude sur le traitement orchestral dans Tristan et Isolde réalisée par Jean-Jacques Velly, maître de conférences HDR à l'université Paris-Sorbonne, auteur de nombreux textes sur la musique des 19e et 20e siècles, notamment sur l'orchestre et l'orchestration.

Des contes monotonement gris

par

Jacques Offenbach (1819 - 1880)
Les Contes d'Hoffmann - Opéra en un prologue, trois actes et un épilogue Michael Spyres (Hoffmann), Kathleen Kim (Olympia), Natalie Dessay (Antonia), Tatiana Pavlovskaya (Giuletta), Laurent Naouri (Lindorf, Coppélius, Docteur Miracle, Dapertutto), Michèle Losier (Nicklausse, La Muse), Francisco Vas (Andrès, Cochenille, Frantz, Pitichinaccio), Salomé Haller (La voix de la mère), Susana Cordon (Stella), Manel Esteve Madrid (Spalanzani), Isaac Galan (Schlémil, Hermann), Alex Sammarti (Luther), Carlos Chausson (Crespel), Airam Hernandez (Nathanaël)
Symphony Orchestra and Chorus of the Gran Teatre del Liceu, dir.: Stephane Denève. Mise en scène : Laurent Pelly. Nouvelle coproduction Gran Teatre del Liceu, San Francisco Opera, Opéra National de Lyon.
2013 - 2DVD : 78' et 105' - sous-titres en anglais, français, allemand, espagnol, catalan et italien.    

Quand Roméo Castellucci s'approprie Gluck

par

© Bernd Uhlig

Orphée et Eurydice
(Christoph Willibald Gluck)
Au sortir de ce spectacle d'exception, le public pourrait être partagé. Non pas à propos de la musique, connue et superbe, donnée ici dans la version Berlioz (1859). Mais la mise en scène très étonnante de Roméo Castellucci accapare toute l'attention.

Couleurs suédoises

par

Wilhelm STENHAMMAR (1871-1927)
Sérénade-Excelsior !-Interlude from « The Song »
Philharmonie Royale de Flandre, dir. : Christian LINDBERG
DDD-2014-58’ 19’’-Texte de présentation en anglais, suédois, allemand et français-BIS 2058

Le Lille piano(s) festival : Un sommet !

par

Plus de 60 heures de musique, près de 15.000 auditeurs et une dizaine de lieux différents ont permis au Lille Piano(s) Festival de fêter dignement son dixième anniversaire. De très belles rencontres : Cyprien Katsaris, Paul Polivnick, Florent Boffard, Nicolas Stavy, Wilhem Latchoumia, Abdel Rahman El Bacha avec l'émergence d'un répertoire méconnu. Le jeune public n'était pas en reste avec différents spectacles, notamment Brundibar ou Pierre et le Loup version jazz.