Un bal étourdissant

par

Giuseppe VERDI
(1813 - 1901)
Un Ballo in Maschera (Un bal masqué)
Piotr BECZALE (Riccardo), George PETEAN (Renato), Anja HARTEROS (Amelia), Okka von der DAMERAU (Ulrica), Sofia FOMINA (Oscar), Andrea BORGHINI (Silvano), Anatoli SIVKO (Samuel), Scot CONNER (Tom), Bayerisches Staatsorchester, dir. : ZUBIN MEHTA, Johannes ERATH (mise en scène), Tiziano MANCINI (réalisation du DVD)
2017–149’–Texte de présentation en anglais, allemand et français–Unitel/C Major

Dvorak, le roi de l'instrument-roi au Reine Elisabeth

par

Il est toujours intéressant de voir quels sont les concertos élus par les candidats au Reine Elisabeth dans le cas où is atteignent les finales. Ils témoignent de choix musicaux, de modes, de la force de conviction de l'oeuvre auprès d'un jury et d'un public, ...
Au piano, on retrouve en tête le 3e Concerto de Rachmaninov, au violon le concerto de Tchaikovski. Lors de cette session de violoncelle, le concerto choisi par presque la moitié des concurrent est... le Concerto en si mineur de Dvorak (32). Il est suivi du 1er Concerto de Chostakovitch (32 - aucun 2e, par contre, plus tourné vers l'introversion), suivi du Concerto en la mineur de Schumann (11). En parents pauvres : le concerto d'Elgar (3), la Symphonie concertante de Prokofiev (2), les Variations sur un thème rococo de Tchaikovski (2), le concerto de Saint-Saëns (1), et celui de Walton (1).

Chopin avec orchestre mais sans concerto

par

Frédéric CHOPIN
(1810 - 1849)
Andante spianato & Grande Polonaise brillante ; Rondo à la Krakowiak ; Variations on « Là ci darem la mano » ; Fantaisie sur des airs polonais ; Nocturne en ut dièse mineur
Jan Lisiecki, NDR Elbphilharmonie, dir.: Krzysztof  Urbański
2017-DDD-64'43-Texte de présentation en : anglais, allemand et français-DG 479 6824

Un enchantement visuel et musical

par

Dido and Aeneas de Henry Purcell
Perle de l'opéra baroque, Dido & Aeneas (1689) ne dure qu'une cinquantaine de minutes. Avec quel opéra le coupler ? Les autres oeuvres lyriques de Purcell ("masks") sont trop longues. Soit on choisit un opéra similaire, comme son modèle, Venus & Adonis de John Blow (1683), soit on propose des pages instrumentales, le catalogue du musicien étant bien étoffé.

Luthiers et Archetiers

par

Les grands luthiers de l'histoire
Certains luthiers sont restés célèbres pour avoir laissé une importante production couronnée de succès, soit durant leur vie, soit après une période d'oubli. Ils pourraient être nombreux à figurer sur cette liste tant il y a de chefs-d'oeuvre. Mais le temps et les modes ont eu leurs favoris.

 Quelle musicienne que Karita Mattila !

par

Karita Mattila est une chanteuse que l’on a rarement eu l’occasion d’applaudir au Grand-Théâtre de Genève, si ce n’est pour son incarnation d’Amelia Grimaldi dans un Simone Boccanegra affiché en septembre 1990 et un récital durant la saison 1986-87.
Après plus de seize ans d’absence, c’est donc par la formule d’une soirée consacrée au lied qu’elle nous revient.

L’orgue de la Philharmonie de Paris : un orchestre de couleurs

par

Voyages
Pièces transcrites pour orgue de Aram Khatchaturian (1903-1978) – Manuel de Falla (1876-1946) – Félix Mendelssohn (1809-1847) – Johann Sebastian Bach (1685-1750) – Franz Liszt (1811-1886) – Richard Wagner (1813-1883) – Frédéric Chopin (1810-1849) – Nikolaï Rimsky-Korsakov (1844-1908) – Claude Debussy (1862-1918) – Gabriel Fauré (1845-1924) – Camille Saint-Saëns (1835-1924)
Olivier Latry, orgue de la Philharmonie de Paris
2016-DDD-78’31-Textes de présentation en français, allemand et anglais-Erato-0190295888503