Une première Amina pour Olga Peretyatko

par

Olga Peretyatko

Depuis les représentations de janvier 1999 avec Natalie Dessay et Raul Gimenez, ‘La Sonnambula’ n’a pas reparu à l’affiche de l’Opéra de Lausanne. Et c’est dans une version semi-scénique qu’elle nous revient dix-neuf ans plus tard en utilisant une animation vidéo conçue par Nicolas Wintsch et de judicieuses lumières imaginées par Henri Merzeau.

Allons au cinéma (et faisons quelques détours par la salle de concert)

par

Nino ROTA
(1911 - 1979)
Concerto per archi; La Strada; Roméo et Juliette; Amarcord
Ennio MORRICONE
(°1928)
Gabriel’s oboe; Musica per 11 violini; Arcate di archi; Mosè
Nicola PIOVANI
(°1946)
Il canto dei neutrini; Buongiorno Principessa; La vita è bella
Archi di Santa Cecilia, Luigi Piovano (chef et violoncelle solo)
2017-DDD-72’44- Textes de présentation en anglais, français et italien- Arcana A 440

Un programme sensible et transcendé

par

"Lyrical Journey"
Richard STRAUSS
(1864 - 1949)
Sonate pour violon et piano op. 18 - Lied "Epheu"
Guillaume LEKEU
(1870 - 1894)
Sonate en sol majeur pour violon et piano - Mélodie "Sur une tombe"
Rachel Kolly d'Alba (violon), Christian Chamorel (piano)
2017-DDD-64'37''-Textes de présentation en français et en anglais-Indésens INDE098

Rencontre : Manfred Honeck, les multiples nuances de la tradition

par

Le chef d'orchestre autrichien Manfred Honeck, directeur musical du Pittsburgh Symphony Orchestra depuis 2008, est l'artiste ICMA de l'année. Nicola Catto de Musica a rencontré début janvier l'ancien alto de la Philharmonie de Vienne (son frère Rainer y est toujours Concertmaster) à Milan, après le premier de trois concerts consacrés au répertoire traditionnel du Nouvel An viennois qui a reçu des salves d'applaudissements dans le légendaire théâtre milanais.

L'âge d'or de la musique française s'exprime aussi dans l'opérette

par

Louis BEYDTS
(1895 - 1953)
La S.A.D.M.P, comédie musicale
Isabelle DRUET (Elle), Jérôme BILLY (Henri Morin), Mathias VIDAL (le gros commerçant), Dominique COTE (un grand industriel), Thomas DOLIE (le comte Agénor de Machinski), Orchestre Régional Avignon-Provence, dir.: Samuel JEAN
2017 - 49' 26 '' - Notice en français - livret disponible sur www.orchestre-avignon.com ou sur www.klarthe.com - Klarthe KO40

Sublime Andras Schiff !

par

Très rarement, il arrive que la critique baisse totalement les bras lorsqu’un artiste touche au sublime. Néanmoins, ceci est advenu mercredi dernier 7 février au Victoria Hall de Genève avec le récital du grand pianiste Andras Schiff dans le cadre de la série ‘Les Grands Interprètes’ proposée par l’Agence de concerts Caecilia.

Un programme insolite à l’OSR

par

Valeriy Sokolov D.R.

Dans sa série ‘Symphonie’, l’Orchestre de la Suisse Romande et son chef, Jonathan Nott, proposent parfois des programmes insolites qui ouvrent de nouvelles perspectives. Ce fut le cas le jeudi 8 février avec une affiche juxtaposant Johann Strauss jr, Paganini et Richard Strauss.

La Traviata à Sofia

par

Guiseppe VERDI
(1813 - 1901)
La Traviata, opéra en trois actes
Marta Torbidoni (Violetta Valéry) – Michail Michailov (Alfredo Germont) – Anton Keremidtchiev (Giorgio Germont) – Elisabetta Lombardi (Flora Bervoix) – Emilia Kircheva (Annina) – Alexander Baranov (Gastone) – Orfey Petrov (Barone Douphol) – Nikola Ivanov (Marchese d’Obigny) – Peter Petrov (Dottore Grenvil) – Alexander Baranov (Giuseppe) – Peter Petrov (Domestico di Flora et Commissionario)
National Philharmonic Choir, Sofia Philharmonic Orchestra, Ljubka Biagioni zu Guttenberg, direction
2017-DDD-CD1 66’19 CD2 48’02-Textes de présentation en allemand et anglais-Hanssler-PH16050

Création en France du "Cercle de Craie" de Zemlinsky à Lyon

par

© Jean-Louis Fernandez

« Der Kreidekreis » (Le cercle de craie) est le septième opéra du compositeur autrichien Alexander von Zemlinsky (1872-1942), beau-frère et professeur d'Arnold Schoenberg, dont les œuvres ont été défendues par les nazis. « Der Kreidekreis » créé à Zürich en 1933 est un opéra en trois actes et sept tableaux sur un livret élaboré par le compositeur sur le texte de la pièce éponyme de 1925 de Klabund, un poète et écrivain allemand qui s’est inspiré d’une pièce de théâtre chinoise de l’époque des Yuan.