Peter Eötvös, le magicien des sons !

par

Peter Eötvös 
(° 1944)
DoReMi – Concerto grosso pour violoncelle – Speaking Drums
Midori, violon, Jean-Guihen Queyras, violoncelle, Martin Grubinger, percussion Orchestre Philharmonique de Radio-France, Peter Eötvös
2016-DDD-71’02-Texte de présentation en anglais, allemand et français-Alpha 208
Agé de 72 ans, le chef-compositeur Peter Eötvös est l’un des derniers géants de la musique contemporaine, bien connu des amateurs d’opéra pour le succès de ses opus comme Les Trois Sœurs ou Le Balcon. Mais Peter Eötvös est aussi un maître de l’orchestre, auteur d’un certain nombre de brillants concertos dont Seven pour violon (2006) et CAP-KO pour piano (2007) ! Le présent disque met à l’honneur trois de ses récents concertos servis par l’élite des musiciens actuels. Homme aux talents narratifs multiples, Peter Eötvös tisse des mondes sonores inattendus : DoReMi pour violon se veut à la fois ascétique et bartokien dans son geste instrumental alors que le Concerto grosso pour violoncelle revisite les mondes baroques avec une touche d’exubérance. Changement de registre avec le spectaculaire Speaking Drums qui voit le soliste jouer et chanter sur le mode des joueurs de Tabla indiens. La pure virtuosité s’avère jubilatoire et explose dans un patchwork de rythmes et de couleurs. Il faut tout l’engagement et la démesure surhumaine de Martin Grubinger pour rendre toutes les facettes de cette partition joviale et enthousiasmante. Du très grand art ! Les trois solistes sont absolument exceptionnels et ils sont parfaitement secondés par un Orchestre Philharmonique de Radio-France rompu aux musiques contemporaines les plus exigeantes.
Pierre Jean Tribot

Son 10 – Livret 10 –  Répertoire 10 – Interprétation 10

Les commentaires sont clos.