Pyrotechnies baroques pour Senesino et Farinelli

par
Porpora

Nicola Antonio PORPORA
(1686 - 1768)
Extraits de Ezio, Meride e Selinunte, Ifigenia in Aulide, Filandro, Poro, Enea nel Lazio, Il trionfo di Camilla, Carlo il Calvo, Arianna in Nasso
Max Emmanuel CENCIC (contre-ténor), Armonia Atenea, dir.: George PETROU
2017-DDD-75'59-Textes de présentation en anglais, français et allemand-Decca 483 3235

Nouveau feu d'artifice vocal avec ce disque tout entier consacré au spectaculaire Porpora par un Max Emanuel Cencic à la voix par moments un peu voilée et comme fatiguée, certes, mais toujours très efficace et éblouissante. Il ne doublonne en aucune manière le disque de Philippe Jaroussky, tous les airs étant tirés d'opéras différents, à l'exception d'Ifigenia in Aulide dont il choisit un autre extrait. Par contre, on retrouvera certains des airs chantés ici dans d'autres récitals dont celui, remarquable, réalisé par Franco Fagioli chez Naïve ou d'autres, tel celui dédié par Andreas Scholl à l'art de Senesino. Au total, ce sont quand même sept airs sur quatorze qui se voient gravés pour la première fois. On passera sur le mauvais goût des photos qui ornent le visuel du disque et le livret tout autant que sur la pauvreté de celui-ci pour se laisser bercer par ces accents qui rappellent combien les contemporains de Haendel luttaient avec âpreté pour s'attirer les faveurs d'un public exigeant. Avec au moins 45 opere serie à son actif, le natif de Naples fut une figure incontournable des scènes européennes d'une bonne partie du 18ème siècle. Les airs rassemblés ici ont été piochés dans neuf des ouvrages qui rencontrèrent le plus de succès à leur création à Venise, Dresde, Rome, Turin ou Naples, dont le théâtre San Carlo peut être considéré comme le centre le plus prestigieux de l'art lyrique à l'époque. Après l'étourdissante cavalcade de doubles croches du Se tu la reggia al volo de l'opéra Ezio, nous entendons le poignant et complexe Torbido intorno al core de Meride e Selinunte. Carlo il Calvo est représenté par trois airs qui sont autant d'exercices « de haute voltige » à la virtuosité à peine imaginable. Mais Ifigenia in Aulide n'est pas en reste avec un Tu spietato qui semble pris dans un mouvement perpétuel et infernal. On sera également frappé par la noblesse et la grandeur d'un air comme Ove l'erbetta tenera de Filandro ou par l'exubérance du martial Destrier, che all'armi usato extrait de Poro, écrit pour Farinelli; la richesse de l'orchestration brillantissime, avec cors et trompettes à foison, n'y a rien à envier à celle du maître saxon. Il faudrait encore parler de l'enthousiasme que suscitent d'autres merveilles comme le Chi vuol salva la Patria e l'onore de Eneo nel Lazio ou le lyrisme éperdu, proche de celui de Vivaldi, de Va per le vene il sangue de Il trionfo di Camilla, déjà proposé par Andreas Scholl. On reste d'ailleurs dans un univers proche de celui du prêtre roux avec l'irrésistible D'esser gia parmi quell'arboscello de Filandro. Ce festival d'émotions se referme sur le somptueux Nume che reggi 'l mare d'Arianna in Naxos, à la richesse mélodique et au raffinement difficilement surpassables. Le contre-ténor a fort à faire pour vaincre de telles péripéties artistiques mais il s'en affranchit avec le brio qu'on lui connait, mieux même que le pourtant magnifique Franco Fagioli qui, selon nous, doit s'incliner dans une confrontation sur les deux airs communs à leurs anthologies respectives. Quant à George Petrou et son excellent ensemble Armonia Atenea, ils complètent à la perfection la fête à laquelle tout ce beau monde nous convie. Vous l'aurez compris, ce disque est un enchantement de tous les instants et nous fait espérer une exploration plus systématique de l'univers de ce compositeur avec lequel le temps et la mémoire n'ont pas été fort cléments. A découvrir.
Bernard Postiau

Son 9 - Livret 5 - Répertoire 10 - Interprétation 10

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>