Quand la trompette chante !

par
Leleu, Escaich,

Vocalises !
Oeuvre de Saint-Saëns, Handel, Franck, Purcell, Glière, Puccini, Rachmaninov, Satie, Bernstein, Parker, Piaf, Jackson
Romain Leleu (Trompette), Thierry Escaich (Orgue)
2017-57’21-Textes de présentation en français et en anglais-Aparte Music-AP158

Romain Leleu et Thierry Escaich nous offrent sur CD un répertoire éclectique allant de Saint-Saëns à Michael Jackson, un programme qu’ils ont l’habitude de jouer en concert. Bien que dispersé, il est plein de charme et d’élégance. Le trompettiste veut nous montrer que son instrument peut être doux et raffiné. Il n’a plus à le prouver puisqu’il nous l'atteste d’une belle manière, notamment dans Romances, op. 34 n°14 «Vocalise» de Rachmaninov et dans Somewhere de Léonard Bernstein, tiré de West Side Story. Nous retrouvons sur ce CD l’invention d’un nouveau répertoire pour la trompette car aucun des morceaux joués n’existaient pour cet instrument. L’arrangement et la transcription sont très convaincants. L’orgue et la trompette tantôt s’accompagnent, tantôt se répondent. Pour lier cet album aux milles couleurs, Thierry Escaich nous fait part de ses commentaires improvisés à l’orgue, surprenants et virtuoses comme à son habitude. Un gros bémol cependant : l’enregistrement ! Ce qui ne se perçoit pas en concert s’entend et dérange à l'écoute du CD. Le souffle de Romain Leleu et le bruit du clavier de Thierry Escaich distraient de l'écoute. De plus, le mixage est déséquilibré. Cela mis à part, cet album est une belle surprise et finit sur le fameux Thriller de Michael Jackson qui nous donne une furieuse envie de nous déhancher. 
François Hanse, Reporter de L’IMEP

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>