Quelques rééditions bienvenues : Monteverdi, Rubinstein, Pires

par
Monteverdi

Le label ACCENT a eu l'excellente idée de regrouper dans un coffret de 12 CD les grandes oeuvres de Monteverdi sous la vision de Gabriel Garrido et l'Ensemble Elyma.

Quand, en 1996, sortit l'Orfeo chez K617 -label pour lequel il avait déjà enregistré une série de CD consacrée à la musique baroque latino-américaine sous le titre "Les chemins du Baroque"- la vision du chef argentin bouleversa la discographie. On était séduit par la vivacité des traits, l'énergie vitale, la somptuosité orchestrale, la diversité des couleurs et la qualité des solistes qui intériorisaient profondément cette musique. Toutes qualités que l'on retrouve aujourd'hui chez Leonardo Garcia Alarcon qui fut son assistant pendant de nombreuses années. Après l'Orfeo, Garrido poursuivit sa route italienne avec le Combat de Tancrede et Clorinde (1997), le Retour d'Ulysse dans sa Patrie (1998), les Vêpres de la Vierge (1999), le Couronnement de Poppée (2000) avec toujours le même bonheur. Ces enregistrements de  référence sont regroupés ici et ne manqueront pas de séduire ceux qui pourraient encore assimiler Monteverdi à un barbon de génie. Signalons de plus l'excellente prise de son d'Emmanuelle Baillet, Aline Blondiau et Hervé Blieck.
Son 10 - Livret 9 - Répertoire 10 - Interprétation 10

Cette année, Arthur Rubinstein aurait eu 130 ans. Il nous quittait il y a 35 ans et ses Chopin resteront toujours légendaires. Peu comme lui pouvaient imprimer aux Mazurkas leurs subtiles rythmiques, aux Nocturnes leur profonde poésie, aux Ballades le sens de l'épopée. Sous le titre "Arthur Rubinstein, les jalons du pianiste du siècle", le label allemand "intensemedia" propose à prix doux un coffret de 10 CD regroupant "My Chopin Favorites" et  chacun consacré à un genre : Valses, Polonaises, Préludes, Mazurkas, Ballades, Nocturnes et, en bonus, les 2e et 3e sonates et les deux concertos aux côtés d'Alfred Wallerstein (intensemedia 600341)
Son ADD 7 - Livret 0 - Répertoire 10 - Interprétation 10

Deutsche Grammophon propose un coffret de 12 CD consacré à l'intégrale de la musique de chambre enregistrée par Maria Joao Pires pour le label jaune. Augustin Dumay n'est jamais aussi bon que lorsqu'il est aux côtés de Pires; et qui plus est, la pianiste semble inspirer tout qui la suit. C'est ainsi que l'on retrouve l'intégrale des Sonates de Beethoven enregistrée avec Dumay (2002) et le même duo dans les trois Sonates de Brahms (1992), les trois Sonates de Grieg (1993), quatre Sonates de Mozart (K. 301, 304, 378 et 379 - 1990-1991), les Sonates de Franck et Debussy couplées avec le Tzigane, la Berceuse sur le nom de Gabriel Fauré et la Pièce en forme de Habanera de Ravel. Au duo se joint l'excellent violoncelliste Jian Wang pour les Trios à clavier n°1 et 2 de Brahms (1996) et les Trios à clavier K. 496 et 502 de Mozart (1997). Puis on retrouve les mêmes avec Renaud Capuçon et  Gérard Caussé pour un vibrant Quintette op. 44 de Schumann. Avec le violoncelliste Antonio Meneses, Pires se donne à l'Arpeggione de Schubert, une Romance sans paroles op. 109  de Mendelssohn, la 1ère Sonate de Brahms et Pirès au piano seul dans l'opus 177 de Brahms lors d'un récital au Wigmore Hall (2013). C'est avec Pavel Gomziakov qu'elle joue la Sonate pour violoncelle et piano op.65 de Chopin (2008) et, last but not least, un CD est consacré aux pièces pour hautbois et piano de Schumann (op. 94, 70, 73, 102, 85 n°12) avec Douglas Boyd (1995) (DG 4795964)
Son 10 - Livret 9 - Répertoire 10 - Interprétation 9,5

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>